Châteauroux : le stand de tir rate la cible pour les épreuves des J.O.

Selon nos confrères de la Nouvelle République édition Indre, il n’y aura pas, comme espéré, d’épreuves de tir sportif lors des Jeux Olympiques de 2024 à la Martinerie, stand de tir tout neuf de Châteauroux qui abrite aussi la Fédération. 

Bien qu’étant totalement aux normes, et ayant déjà accueilli les championnats du monde de tir “handgun” au mois d’août dernier, l’adjoint au maire de Châteauroux en charge des sports Marc Fleuret l’a annoncé hier dans les colonnes de notre confrère de l’Indre. Et cela bien avant de rencontrer la ministre des Sports Laura Flessel. Le cahier des charges environnemental des J.O. est formel : pas d’épreuves à plus de 50 kilomètres des villages olympiques (hormis la voile). Châteauroux rate la cible.

Une douche froide qui pourrait aussi mouiller d’autres sites de la région Centre-Val de Loire qui espèrent beaucoup dans ces J.O., qui s’annoncent naturellement comme une manne financière et touristique, bien avant l’intérêt sportif. C’est ainsi que le Centre équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) espère aussi des épreuves des J.O, le Conseil départemental aussi. Ce dernier a formulé un “vœux” de voir des épreuves s’y dérouler, au moins des entraînements. Le stand de tir de la Martinerie devra d’ailleurs s’en contenter, mais là encore rien n’est joué même si la volonté de la ministre des Sports est de faire profiter tout le territoire français de ces J.O. Orléans aimerait bien aussi croquer une part du lucratif gâteau, en hébergeant des sportifs, plaidant qu’elle n’est “qu’à 100 km de Paris”. Mais 100 km, ça n’est toujours pas 50. Et l’environnement, pour Anne Hidalgo, ça compte… 

On comprend dès lors qu’il va falloir aux élus locaux une force de persuasion olympique pour espérer grignoter quelques miettes des J.O. parisiens. Alphonse Allais disait avec malice qu’on “devrait construire les villes à la campagne, car l’air y est plus pur”. Peut-être vaut-il mieux les laisser en ville, du coup…

F.S.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail