Loiret: secrétaires départementaux, l’un change l’autre pas…

Il a succédé à Emmanuel Constantin. Le jeune et prometteur leader d’En Marche (à l’époque, aujourd’hui LREM) dans le Loiret avait été déclaré inéligible aux législatives et le 1er juin il était nommé secrétaire général de la mission Notre-Dame-des-Landes.

François Sarrazin nouveau référent REM

Fauché en plein vol électoral, le jeune macroniste avait été remplacé au pied levé par l’un de ses adjoints, François Sarrazin. Celui-ci comme les 110 référents de LREM vient d’être confirmé comme “référent territorial” pour le Loiret, “à l’issue d’une consultation menée auprès des comités locaux du territoire”, précise un communiqué de l’organisation.

Le parti macroniste dit encore, “bénévole du mouvement, François Sarrazin aura pour mission d’assurer l’ancrage de La République En Marche dans le département. Il assurera l’animation politique  en lien avec les élus de LaREM, la coordination des actions citoyennes sur le territoire, et veillera au respect de la charte des valeurs du mouvement.”. 

A 57 ans, marié, 7 enfants ( famille recomposée ), François Sarrazin, travaille à la Comap à Chécy ou il occupe un poste à responsabilité. Il sera “le trait d’union entre les Français et leurs représentants politiques. Le mouvement continuera à organiser des consultations régulières et à animer des débats pour que les citoyens puissent s’exprimer”. Dans le Loiret LREM pèse selon le mouvement (dans l’ancien monde le parti), vingt comités locaux et près de 4 000 membres.

LR: allez, venez Milord!

Jean-Noël Milord (LR), nouveau secrétaire départemental.

Dans le “nouveau monde” de la macronie, le secrétaire départemental est un “référent”, à LR, on a gardé la “vieille appellation”. Si à LREM, le “patron” du Loiret ne change pas, à LR, le président Jean-Pierre Door a bien été obligé d’en trouver un nouveau: son ancien secrétaire départemental est passé à LREM, il est carrément devenu l’assistant parlementaire de Stéphanie Rist, la député LREM de la 1ère circonscription. Exit Stéphane Fautrat qui avait oeuvré en bon petit soldat depuis des lustres et bonjour le nouveau secrétaire, Jean-Noël Milord, nommé par le Bureau politique de LR, et proposé par Bernard Accoyer. 

A 65 ans, cet ancien ingénieur qui a travaillé chez Thalès, est adjoint au finance à Saint-Jean-le-Blanc où il est élu depuis 2008 et auparavant il avait été élu de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin; On le dit proche d’Olivier Carré, le président de la métropole. Mais pour l’instant Jean-Noël Milord, un gaulliste de toujours, reste sous les ordres du président en place, Jean-Pierre Door, encore maire de Montargis et député.

Ch.B

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Le travail des journalistes doit être accompagné dans leur souci de la vérité des faits.
    La consultation des comités locaux pour le choix du nouveau référent départemental n’a jamais été faite.
    C’est la suite logique de la méthode antidémocratique pour le choix des candidats à la députation et aux sénatoriales. On ne sait toujours pas si ces procédures sont sorties de l’assemblée des dieux jupitériens.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail