Lumière de jouvence au Marché des arts

Jouant à merveille de l’ombre des arcades du Campo Santo et de la lumière chaleureuse d’un été indien, la treizième édition du Marché des Arts qui s’est tenue les 14 et 15 octobre derniers à Orléans, a ravi les flâneurs des chemins de charme de la création contemporaine.

Joe Ame

Quelque quarante artistes, régionaux et d’ailleurs, pour la plupart présents et répondant aux sollicitations des amateurs d’arts et de néophytes passionnés de découverte, ont présenté, avec âme et manière, peinture, sculpture, photographie, collage, céramiques, etceterart …

On y aura notamment aimé le grand travail de Bernard Merigault, invité d’honneur dont la prochaine thématique, après New York et le Japon, sera Paris. Accrocheurs furent aussi les travaux aux grands aplats ensoleillés de Joe Ame, peintre jazzman.

Psyko

Belle ambiance de film noir avec les belles américaines de Psyko, peintre qui sait avec infiniment de bonheur offrir de mélancoliques reflets aux chromes de luxueuses berlines superbement carrossées.

A voir encore les céramiques de Dany Dufour, les gravures d’Alain Durand, les sculptures d’une folle poésie de Christophe (“mythologies actuelles”), les troublantes présences de Michel Temim.

Et, les délicieuses comme délicates et vives peintures de Céline Ranger, ode vive au trait sans repentir. Bref, une très agréable palette à parcourir des yeux en toute simplicité , paroles souriantes des artistes à l’appui.

Jean-Dominique Burtin.

 

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail