Le Blésois Mothmora manque le titre d’un gant !

Le rêve de Michel Mothmora a tourné court. Il n’a pas pu battre Karim Achour pour conquérir le titre de champion de France des poids moyens samedi soir au Palais des Sports. Une décision contestée.


Les 1.500 spectateurs et leurs encouragements forcenés n’y auront pas suffi. L’intensité de son engagement non plus. Le Blésois a été battu pour la 4e fois par son « meilleur ami » sur le ring le Picard le Picard Karim “Amazigh” Achour.

Malgré un très beau combat en 10 rounds de 3mn durant lequel il a montré l’étendue de sa technicité et de son allonge, l’ancien champion du monde des WBF, licencié au Cercle pugilistique de Blois n’a rien pu faire. Karim Achour, en très grand champion, a su encaisser les coups mais surtout aussi en donner à son adversaire. Avec expérience et une belle tacticité, le boxeur aux 24 victoires pour seulement 4 défaites a livré une boxe propre et solide.

Au final, les trois juges de la Fédération Française de Boxe donneront ainsi la victoire au champion sortant par 2 décisions (98/92, 97/93) contre une (93/97) en faveur de M. Mothmora. Une décision qui a suscité incompréhension et quolibets de la part d’un public tout entier acquis à la cause de son poulain.

Karim Achour.

« C’est mon 10e titre et j’en suis très fier car c’est mérité. Michel a bien boxé ce soir mais je pense avoir donné les coups les plus nets » confiait Karim Achour qui boxe au BCO Pont-Sainte-Maxence. Entouré de son clan, le boxeur berbère donne une très belle image du noble art puisqu’il est manageur de magasin à la ville. Le garçon né en Kabylie de 30 ans espère maintenant combattre à un niveau européen et international. Une juste récompense.

« Après une absence de 41 ans, la boxe a fait un retour gagnant à Blois avec ce gala qui comportait aussi 8 combats en boxe amateur et un autre combat pro entre Kevin Buval et Thomas Faure. Je remercie tous nos partenaires en particulier la ville de Blois, le Département de Loir-et-Cher et le Centre Leclerc où s’est déroulée la pesée vendredi soir. Le spectacle était au rendez-vous », se félicitait Patrick Clément Président du CP Blois et grand manitou de ce gala parfaitement organisé.

Jean-Luc Vezon.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail