Le tourisme a (enfin) un nouveau directeur régional

Il s’est fait attendre mais il vient (enfin) d’être nommé à Orléans. Marc Richet est le nouveau directeur du CRT (Comité régional du tourisme), du Centre-Val de Loire, l’organisme qui, comme son nom l’indique, pilote les orientations touristiques régionales.

Marc Richet, nouveau directeur du CRT du Centre-Val de Loire.

Son prédécesseur, Vincent Garnier qui est resté dix ans à la tête du CRT, avait fait ses valises en mars 2017.. Il est probable que les deux têtes du tourisme au conseil régional n’étaient pas tout à fait sur la même longueur d’onde pour décider d’un successeur. Marc Richet, directeur de l’Agence de développement touristique des Deux sèvres, a donc réussi l’exploit de faire la “synthèse” entre Pierre-Alain Roiron (PS), le président du CRT et maire de Langeais et Christelle De Crémiers (EELV), vice-présidente en charge du tourisme.

Marc Richet ne prendra sa place dans les locaux du CRT, avenue de Paris que le 2 janvier 2018. La vacance du poste avait été comblée depuis le départ de Vincent Garnier, par Marie-Estelle Baudoin et ses équipes. Il aura donc fallu neuf mois, un accouchement au forceps, pour remplacer l’ancien patron du CRT, Vincent Garnier, désormais à la tête du tourisme à la métropole de Clermont-Ferrand.

Des débuts à Tours

Marc Richet avait commencé sa carrière à Tours, comme conseiller technique à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Touraine où il a passé deux ans au contact des professionnels du tourisme et en particulier des hôteliers et des restaurateurs. Il n’arrive donc pas en terre inconnue dans la région. Il a ensuite été directeur adjoint au CDT de Charente-Maritime avant d’arriver à la tête du tourisme dans les Deux-Sèvres.

Le président du CRT estime que c’est à la tête du CDT qu'”il a pu se forger une solide expérience en matière de développement touristique : structuration du territoire en offres complémentaires de la destination Marais Poitevin, création d’itinéraires cyclables nationaux, mise en tourisme du patrimoine naturel et architectural… Il a également pris le leadership d’une meilleure articulation des acteurs institutionnels au bénéfice des professionnels et des clients, et il a en particulier beaucoup accompagné les Offices de Tourisme dans leurs démarches de mutation. Il a aussi initié des partenariats interdépartementaux et régionaux autour de marques de destination”.

Marc Richet revient donc sur ses terres d’origine et Pierre Alain Roiron commente, “cette arrivée va permettre au CRT de poursuivre la mise en œuvre de la stratégie régionale du tourisme et des loisirs adoptée en mars 2017 et déjà largement engagée par l’équipe en place. A cet égard, la faculté de rassembler toutes les énergies des acteurs publics et privés, autour d’une compétence partagée, sera mise au service du projet commun.” 

Ch.B

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail