Richard Ramos, député MoDem : “Florent Montillot n’est ni un chrétien ni un centriste”

Richard Ramos ne le cache pas, le député MoDem du Loiret, veut “reconstruire le centre à Orléans”. L’état de déliquescence constaté dans les rangs de LR et du PS, ouvre sans conteste un vaste espace au centre de l’échiquier. Et comme la nature et la politique ont horreur du vide…

Richard Ramos à l’Assemblée nationale.

À l’heure où les Radicaux (de gauche avec le PRG et de droite avec les Valoisiens) sont en train de se rabibocher et de se (re) marier, l’UDI est dans la ligne de mire. En tous cas dans le Loiret, Richard Ramos ne veut pas du président de l’UDI, Florent Montillot, Le député du Loiret a expliqué pourquoi en ces termes lors de l’émission Agora sur RCF: 

“Je suis pour un centre indépendant. Or tous les centristes qui vont à la soupe ne sont pas indépendants. J’étais dimanche dans une messe de réconciliation entre protestants et catholiques, très belle messe, et j’avais à côté de moi Monsieur Montillot (président de l’UDI Loiret et adjoint au maire d’Orléans), qui se proclame centriste. Il me dit, « tu ne dois pas avoir l’habitude d’être là toi, ça te change de ta HLM”  Et pourtant ce Monsieur connait tous les chants chrétiens par cœur, donc pour moi il ne peut pas être centriste… La vie chrétienne c’est le don à l’autre que je sache. Quelqu’un qui, dans une église, est capable de dire ce genre de chose, ne peut être à mon avis, ni chrétien ni un centriste.”

Derrière Pierre Allorant, Tahar Ben Chaabane…

Lorsqu’on interroge le même Richard Ramos sur ce grand mouvement central qu’il appelle de ses vœux et qu’on lui demande quels pourraient en être les animateurs, il ne cache pas déjà que c’est un de ses chantiers: “reconstruire le centre à Orléans dès aujourd’hui oui c’est une de mes préoccupations”. Derrière qui ? “J’aime beaucoup Tahar Ben Chaabane à gauche, Pierre Allorant qui a une vraie vision centriste du territoire, qui est ancré dans ce territoire. Il y aura d’autres personnes à agréger, si elles sont partantes”…

Pour autant, juré promis, Richard Ramos n’a pas en tête les municipales de 2020 (ou 21) qui viendront en leur temps. Le temps d’agglomérer des élus (ou pas) en déshérence, pour construire un centre solide et crédible, il n’en manque pas, des Martine Grivot, Philippe Froment, des radicaux comme Grégoire Mallein et bien d’autres.

Ch.B.

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Place aux jeunes surtout ! Et il y en a des bons. Des Mathieu Langlois, Julien Hamy, Stéphanie ANTON, Yann Chailloux… ce sont eux l’avenir. Assez de ces travers politique.

  2. Manque Torreille et on aura fait le tour des vieux …chevaux de retour…Il sera toujours temps de se faire remarquer par une “action d’éclat et tout aussi utile que celles.menees par ce “chef de cordee” En allant poser une paire de godillots devant la.permanence.
    Quant au jugement.sur la.chrétienté ou non de F Montillot qui a le.droit de “sonder les reins et les coeurs”.

  3. Un peu de modestie Richard Ramos, vous êtes un présomptueux. Les chevilles ça va, vous arrivez encore à enfiler vos godillots !
    Votre élection comme député, ne tient qu’à l’affaire Fillon, à l’entêtement et à la débandade qui a suivi, rien de plus, surtout pas à votre talent, charisme ou intelligence !
    Je ne connais pas Florent Montillot, mais le fait que vous mettiez en doute, sa foi de chrétien, c’est creux, ezt cela vous classe parmi les médiocres !

  4. Il serait plus honnête de faire une synthèse complète.
    L’union du radicalisme prévue pour décembre ne fera qu’amplifier les succès déjà nombreux dans la région centre du parti radical. L’affirmation des valeurs humaines dans une démarche radicale dans le cadre d’un parti indépendant est une nécessité dans notre société en mutation rapide.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail