Jacqueline Gourault en piste pour remplacer Castaner aux Relations avec le Parlement

Christophe Castaner a été choisi pour présider LREM par le Président de la République. Officiellement, c’est le conseil national du mouvement qui doit «l’élire» au poste de délégué général, lors d’une convention, prévue à Lyon le 18 novembre. Porte-parole du gouvernement et secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Christophe Castaner aura un successeur (ou deux) au gouvernement d’Edouard Philippe. Un mini-remaniement qui devrait avoir lieu à l’automne.

Jacqueline Gourault, (au centre), ici avec François Bayrou.

Christophe Castaner, futur président de LREM.

Pour le porte-feuille des Relations avec l’Assemblée nationale et le Sénat, le nom de Jacqueline Gourault est de plus en plus cité. Jacqueline Gourault est actuellement ministre auprès du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, plus ou moins chargée des collectivités locales.

Très appréciée du Président, Jacqueline Gourault a un “rapport aux élus extraordinaire”, explique un responsable du MoDem. A l’origine maire de la Chaussée-Saint-Victor en banlieue de Blois (Loir-et-Cher), Jacqueline Gourault a la réputation d’une sénatrice qui pratique le consensus efficace, en même temps à droite, en même temps à gauche et en même temps…au centre. Cette très proche de François Bayrou, passionnée de chevaux, murmure volontiers à l’oreille de beaucoup d’élus. Pour Emmanuel Macron qui pourrait bien avoir besoin un jour d’une majorité au Parlement, ce n’est pas une mince qualité.

Ch.B

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. C ‘ est toute la région Centre qui serait , sera , à l ‘ honneur . Centre , Jacqueline GOURAULT connait si bien pour avoir fait tout son parcours d ‘ élue au centre , à commencer par le CDS .

  2. A la place du président Macron, je la jouerai gagnante à ce poste bien plus approprié à son passé que celui qu’elle occupe actuellement, en duo avec l’autre Gérard, puisque le ministre de l’Intérieur porte le même prénom que son époux…

    A la place du président Macron, je la jouerai gagnante à ce poste taillé à sa mesure en fonction de son passé, de ses compétences, de sa connaissance parfaite des élus de tous bords. Son passage en tant que vice-présidente au Sénat a été très apprécié tout comme son non sectarisme. Elle y serait à l’aise et son passé de professeur ferait merveille sur le plan pédagogique. Par contre, elle perdrait sa place de n°2 avec Gérard.
    De toute façon, elle a toujours été le seul vrai homme politique du Loir-et-Cher, et ce, depuis plus 4 décennies.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail