Le Cercil d’Orléans va fusionner avec le Mémorial de la Shoah de Paris

Le Cercil (Centre d’Etudes et de Recherche sur les camps du Loiret) créé en 1991 à l’initiative de son actuelle présidente Hélène Mouchard Zay, va fusionner avec le Mémorial de la Shoah de Paris.

Lors de l’inauguration des locaux du Cercil on reconnait Jacques Chirac, Simone Veil et Serge Klarsfeld.

Installé depuis  2011 rue du Bourdon Blanc à Orléans dont les locaux avaient été inaugurés en présence de Jacques Chirac, Serge Klarsfeld et Simone Veil, le Cercil, lieu de mémoire et d’exposition sur  l’anti-chambre de la déportation que furent les camps du Loiret (Pithiviers, Beaune-la-Rolande et Jargeau), a acquis une dimension et une notoriété reconnue par les victimes de la Shoah et leurs descendants, les historiens et les chercheurs. A l’origine, Serge Klarsfeld a largement participé par ses recherches et ses archives à la création du CERCIL qui repose sur deux femmes, Hélène mouchard Zay, la présidente, fille de Jean Zay, 77 ans, et sur Nathalie Grenon la directrice. Les travaux de ces deux associations sont complémentaires et la fusion sera entérinée le 4 décembre prochain lors d’une assemblée générale extraordinaire.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Bonne initiative. Malgré toute son énergie, Hélène Mouchard Zay ne sera pas éternelle. L’occasion de saluer le très important travail mené, pour retrouver et conserver la mémoire et transmettre le flambeau aux jeunes générations.

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail