Nucléaire: de Ganay-Hulot même combat!

En matière de reclassement politique on aura tout vu et tout entendu depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée. Dernière surprise en date, la réaction de Claude Ganay, député LR du Loiret, ancien maire de Dampierre-en-Burly et de tous temps meilleur avocat du nucléaire.

Claude de Ganay (LR-Loiret).

Alors que les anciens amis de Nicolas Hulot, en particulier Yannick Jadot (en phase règlement de compte?), n’ont pas de mots assez durs pour stigmatiser “le recul” du ministre de l’Ecologie, Claude de Ganay au contraire salue la position réaliste de Hulot en ces termes: :

Nicolas Hulot

« La pensée écologique n’empêche pas d’être lucide ! Le Ministre de l’Ecologie, Nicolas Hulot, a déclaré ce mercredi 8 novembre 2017 que l’objectif d’atteindre 50% de part du nucléaire dans le mix énergétique français à l’horizon 2025 était impossible à atteindre. Je salue cette prise de conscience qui, bien que tardive, n’en est pas moins salutaire. Cela fait plusieurs années déjà que je dénonce cet objectif irréaliste, anti-écologique, régressif et stupide. Le développement des énergies renouvelables doit aller de pair avec une politique nucléaire intelligente, non pas fondée sur des éléments de langage et des postures sectaires, mais sur la rationalité
scientifique, l’intérêt environnemental et le bon sens économique.
En un mot, il faut faire l’inverse de ce qu’avait fait le gouvernement
précédent. Je me réjouis donc que le Ministre de l’Ecologie soit lucide
et préfère la réalité à l’illusion.”.

D’ici à ce que le député du Loiret devienne conseiller technique au cabinet du ministre Nicolas Hulot, il y a encore un grand pas à franchir…même si les deux hommes ont ponctuellement quelques atomes crochus…

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Jadot n’est pas en mode règlement de compte, puisqu’il connait personnellement et sympathiquement Hulot.

    Cependant, la franchise doit être de mise dans ce genre de rapport.

    Après il est intéressant de savoir que Macron ou Philippe (ancien d’Areva) n’ont aucun rapport avec l’écologie : programme léger, non-respect des décisions prises, comme ici la loi précédemment votée sur la transition énergétique. Loi portée par Mme Pompili, secrétaire d’état de Hollande, et maintenant macroniste convaincue.

    Ce n’est pas le recul de Hulot qu’il faut noter, mais un gouvernement statique sur la question quitte à se dédire. Make our planet great again, est un slogan, pas une ligne de conduite.

    Hulot, écologiste reconnu, si ce n’est écologiste numéro 1 dans l’esprit de la population, ne doit pas brûler ses ailes à trop approcher du réacteur nucléaire. Il devra prendre sa décision.

    La question n’est pas de savoir qui, quoi, comment, dans quel ministère, mais quand et comment on arrête d’abîmer notre environnement de vie, pour nos sous, notre santé, notre bien être.

    Et oui, je l’avoue, De Ganay ne dénaturerait pas dans ce gouvernement, il pourrait même prendre le ministère de Hulot : une écologie EDF teintée de faux-vert serait plus franche que de faire croire à quelque chose et en même temps de forcer le ministre à faire le contraire.

  2. Je suis d’accord avec eux. Il est en effet utopique de croire que l’on peut baisser le nucléaire à 50% en 2025. Les énergies renouvelables ne sont pas assez performantes surtout en matière de stockage et il n’est pas question de revenir aux énergies fossiles.
    Soyons réalistes et que les politiques arrêtent de mettre des dates alors qu’ils ne seront plus aux affaires à ce moment là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail