Bourges : Premier festival Humour et Vin

Du 30 novembre au 2 décembre prochain, rires et vignobles serons associés pour un « nouveau festival où l’humour et le vin s’épauleront pour trois jours de culture, de rires, de découvertes et de fêtes ». Au programme, Quinçy, Fabrice Benichou, Corbières, RoseMarieOcéane, Mennetou, Pierre-Emmanuel Barré, Mennetou, tremplin amateur et Sancerre.

Des nez rouges comme une grappe bien mure.

Alors que les dernières effluves du beaujolais nouveau seront à peine estompées, à l’heure où les agapes des fêtes de fin d’année commenceront seulement à trotter dans les têtes, un p’tit coup de rouge, de blanc ou de gris dans la marmite ça ne peut pas faire de mal. Des éclats de rire non plus Avec modération, et bon escient, ce qui fait qu’à trois la bouteille paraît plus petite. Avec Fabrice Bénichou, OcéaneRoseMarie et Pierre-Emmanuel Barré, ce qui fait qu’à trois la scène est bien plus grande. Lancé sur les fonds baptismaux d’une barrique ancestrale, le premier festival de Bourges « Humour et vin » aura lieu dans quelques jours, du 30 novembre au 2 décembre. Dans les écrins de la salle des festins du palais Jacques-Cœur et sur la scène du théâtre du même nom, on va pouvoir déguster et s’offrir un ch’ti gorgeon et trois cordées de rire. Et le visuel de la première édition fait entrer directement dans le vif du sujet.

Une grappe de nez rouges accrochée au plafond par ses fils, l’image ne laisse aucun doute. Ici, pas de mélange des genres mais association de styles. Clowns et vendanges, bouffons et vignerons, humour et vin sont deux mots qui vont très bien ensemble comme Bourges et festival, Michelle ma belle et toutes ces sortes de choses. Cette donne initiale se veut « vivant, accueillant, joyeux et fédérateur pour que Bourges se dote d’un nouveau festival où l’humour et le vin s’épauleront pour trois jours de culture, de rires, de découvertes et de fêtes ».

Deux jours de vin, trois soirs de rire

Au programme de cet événement qui souhaite s’inscrire dans le moyen et long terme dans le calendrier culturel berruyer « entend enrichir la ville d’un nouveau rendez-vous culturel annuel qui déclinera l’univers humoristique et viticole sous diverses formes et dans différents cadres enchanteurs du patrimoine historique de la ville » on trouvera ainsi un salon des vins au cœur même du palais Jacques-Cœur. Sous les ors de la salle des festins on pourra déguster, dès le vendredi 1er décembre, dans l’après-midi, des vins régionaux, Sancerre, Mennetou, Quincy, Reuilly et autres, mais aussi Minervois, Corbières et Saumur. Mais la veille déjà, le premier spectacle aura lancé la manifestation.

Dans le petit théâtre à l’italienne de Bourges, ouvert spécialement pour l’occasion, jeudi 30 novembre, on aura pu découvrir le ring sans corde de Fabrice Benichou. L’ancien triple champion du monde super coq, sera sans boule de cuir mais avec son zézaiement, sa vie, ses joies et ses peines et son histoire d’avant, de pendant et d’après la boxe.

Vendredi soir, c’est OcéaneRoseMarie (en un seul prénom et sans tiret !), une fille multi-facettes puisque auteure, chanteuse, humoriste, comédienne, réalisatrice, qui prendra la succession avec son dernier spectacle « Chatons violents ». Des critiques dithyrambiques dans la presse spécialisée pour celle qui fustige les travers des BBB – Bons Blancs Bobos- tacle le politiquement correct et les préjugés.

Pierre-Emmanuel Barré.

Pierre-Emmanuel Barré est la preuve par l’exemple que l’on peut rire de tout…
même si ce n’est pas avec tout le monde !

Avant de conclure le festival, samedi soir, par l’iconoclaste assumé Pierre-Emmanuel Barré, le seul artiste dont le compte twitter s’intitule « Sale con », comme le titre de son spectacle précédent d’ailleurs, et dont la définition s’avère être « Pierre-Emmanuel Barré, expert en tout. Mes tweets n’engagent personne. Pour toute réclamation, merci de vous référer à la bannière d’accueil » le festival organise un tremplin humour. Six candidats amateurs se produiront sur les planches berruyères. Deux prix seront attribués, l’un par un jury présidé par l’humoriste, imitateur et candidat au législative – c’est pas un métier mais ça classe – Gérald Dahan, l’autre par le public.

Si tous les spectacles se dérouleront au théâtre Jacques-Cœur, si le salon des vins tiendra verres et bouteilles dans la salle des festins du palais éponyme, un troisième espace, celui des partenaires, place du même nom, constituera un relais entre théâtre et salon. C’est là que l’on trouvera toutes les infos, les derniers billets pour les soirées, s’il en reste, mais aussi l’endroit où l’on retrouvera tous les soutiens associés à la manifestation.

Fabrice Simoes.

Pratique :

Fabrice Bénichou – « La Boxe est un sport dangereux » – Jeudi 30 novembre à 20h30 – 14 €. 
Oceanerosemarie – « Chatons Violents » – Vendredi 1 décembre à 20h30 – 22 €
Pierre-Emmanuel Barré – « Nouveau spectacle» – Samedi 2 décembre à 20h30 – 22 €.
Tremplin Humour – Théâtre Jacques-Cœur – Samedi 2 décembre à 14h30 – 5 €
Salon des vins : entrée 3 € (verre dégustation inclus) Vendredi de 15h à 20h, samedi de 11h à 20h.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail