Pas de modification du calendrier électoral

Contrairement aux bruits persistants qui, depuis quelques temps agitaient le microcosme politique, l’exécutif ne compte pas modifier le calendrier électoral pour regrouper les élections municipales de 2020 avec les départementales et régionales de 2021.

« Ce sujet n’a jamais été évoqué ni par Matignon, ni par l’Intérieur, ni par personne chargé de ce sujet au gouvernement », dit-on  de source gouvernementale. Si les élections municipales étaient reportées en 2021, les suivantes auraient lieu   six ans plus tard soit en 2027 année présidentielle et, même si e cela n’a pas été évoqué les  prochaines sénatoriales de septembre 2020 se tiendraient avec un corps électoral issu de 2014 donc pas très macroniste. Si cette prolongation était envisagée, il faudrait comme en 1995 et 2007, pour ne pas perturber l’élection majeure qu’est la présidentielle, obtenir le feu vert du Conseil constitutionnel pour les deux reports avec un risque élevé de censure.

Elections européennes

Hervé Gattolin

Par contre, en ce qui concerne les élections européennes,  l’exécutif envisage de « corriger » les frontières des sept grandes circonscriptions mises en place en 2003. En effet elles ne correspondent pas au nouveau découpage des treize grandes régions métropolitaines. Le retour à une circonscription unique à l’échelon national ne semble pas d’actualité.

Hervé Gattolin, sénateur (REM) des Hauts-de-Seine vient de déposer une proposition de loi visant à la création de deux nouvelles, circonscriptions, la première hexagonale, la seconde représentant l’ensemble des  départements et territoires d’Outre-mer

Un projet de liste transnationale qui pourvoirait à une partie des sièges abandonnés par les Britanniques circule entre Strasbourg et Bruxelles. Il   ne déplairait pas à Emmanuel Macron. Il y voit un moyen de renouer avec l’élan européen. Si la transformation avait lieu avant 2019, les électeurs européens devraient voter pour leurs eurodéputés nationaux comme avant et en plus pour des listes transnationales représentant les différentes familles politiques, autrement dit déposer deux bulletins dans l’urne. Cette modification semble cependant se heurter à  un manque de temps et à de sérieux obstacles juridiques.

F.C.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail