Irlande du nord : 10 bonnes raisons de découvrir Belfast et le comté de Down

Le guide Lonely Planet vient d’élire Belfast et la Chaussée des géants meilleure destination pour 2018. Alors pourquoi ne pas essayer Belfast et ses environs dans une ambiance chaleureuse où la musique et la cuisine font bon ménage avec des paysages romantiques à souhait. Et en plus à deux heures vol de la France.

D’abord faire un sort aux lieux communs. Quand on pense Irlande du Nord, on pense guerre civile, bombes, quartiers grillagés entre catholiques et protestants avec postes de garde, climat froid, nourriture insipide, bref, pas vraiment attirant. Alors remettons les pendules à l’heure. Oui le conflit entre catholiques et protestants a duré une trentaine d’années. Mais c’est désormais du passé et Belfast, la capitale de l’Irlande du Nord et de la province de l’Ulster a énormément changé. De nouveaux quartiers sont apparus, les anciens ont retrouvé leur héritage, un temps confisqué, ils ne demandent qu’à être découverts. Non l’Irlande du Nord n’est pas un pays froid. Certes il peut être humide en automne, mais il offre de superbes paysages avec des lumières exceptionnelles. C’est le cas notamment au sud de Belfast dans le comté de Down vallonné et moussu qui entoure le Strangford lough (Loch Cuan en irlandais), sorte de mer intérieure bordée de charmants villages. Oui l’Irlande du Nord a fait sa révolution culinaire et si la pomme de terre est encore très utilisée, notamment la fameuse Comber potato cultivée à quelques kilomètres au sud est de Belfast, de nombreux chefs ont ouvert des restaurants gastronomiques qui valent le détour.

Cinq raisons de découvrir Belfast

Le célèbre pub de Belfast Crown Liquor Saloon

⇒ Le quartier de la cathédrale : ce quartier de Belfast doit son nom à la présence de la cathédrale Sainte-Anne. C’est le quartier commerçant le plus ancien de la ville, le plus vivant avec des cinémas, des pubs. L’endroit des restaurants. Attention, en pleine rénovation, les rues et les trottoirs peuvent être par endroit défoncés. Un must : un thé au Merchant Hotel dans la Great Rom Restaurant.

 

Saint George ‘s market

⇒ Saint-George’s Market, 12-20, East Bridge str. Entre Central Station et May st Church, le marché Saint-George est un incontournable. Tous les amateurs de cuisine se retrouvent dans ce marché qui date de la fin du XIXe siècle. Près de trois cent marchands proposent à l’amateur des produits souvent en direct du producteur. C’est le lieu pour goûter le célèbre Ulster Fry, le breakfast irlandais. Mais attention, soucieux de votre cholestérol, passez votre chemin. Ici on est dans du lourd : deux œufs frits, saucisses irlandaises, black pudding et white pudding, bacon, porridge, baked beans, potato and soda bread. De quoi bien commencer la journée.

⇒ Le quartier Titanic

De l’autre côté de la rivière Lagan dans les anciens docks. Gigantesque chantier qui a commencé en 1987. Dans un premier temps il s’agissait de dépolluer la rivière Lagan qui fut pendant longtemps une sorte d’égout dans le quartier industriel des constructions navales. 

Le celébre big fish de Belfast

Un barrage a été construit pour réguler les apports des flux provenant de la mer, nettoyer les berges et les rénover. Aujourd’hui l’ensemble est terminé et agrémenté par la statue du Big fish, sculpture de John Kindness représentant un gros poisson, recouverte de céramique sur le Donegall Quay, le saumon de la connaissance, symbole de la régénération de la Lagan.

Plus loin, le chantier continue pour remplacer les friches industrielles par des immeubles d’habitations, des bureaux, des infrastructures de loisir. Ce projet urbain a été judicieusement appelé Quartier Titanic en référence au paquebot le plus célèbre de l’histoire. C’est en effet dans ce quartier que se trouvaient les plus grands chantiers navals du monde spécialisés dans la construction et la décoration intérieure des grands liners transatlantiques, Harland & Wolff, qui construisirent le Titanic. On ne peut pas les manquer, ils sont repérables grâce aux deux grues géantes, Samson et Goliath, qui déchirent le ciel gris. Les bureaux de la direction et les grandes salles des bureaux d’études ont été restaurés et sont utilisés comme parties communes de l’hôtel ouvert en septembre dernier, le Titanic Hotel Belfast. (https://www.titanichotelbelfast.com).

Hotel Titanic, salle des cartes transformée en bar

Face à l’hôtel, se trouve le Titanic Belfast Experience, musée interactif dessiné par Civic Arts et Todds Architects. Ce bâtiment de six étages est dédié à la fois au Titanic et à son histoire et aux chantiers navals qui ont fait la richesse de Belfast. L’exceptionnelle scénographie  permet de voyager dans les entrailles du navire à bord d’une nacelle, de découvrir le travail dans un chantier naval au XIXe siècle.  Cette manière très didactique de découvrir le monde industriel de Belfast a été récompensée cette année comme Meilleure attraction touristique d’Europe à l’occasion des World Travel Awards. www.titanicbelfast.com

Fresque dans le quartier catholique

⇒ Les fresques murales : à visiter dans les quartiers. Pour en savoir plus sur le conflit catholiques-protestants, le plus intéressant est de louer les services des Black Taxis. Pendant une heure et demie, pour 30 £, votre chauffeur vous fera faire le tour des fresques dans les quartiers catholiques et protestants de Falls Road et Shankill. Il vous expliquera leur signification. Une manière incontournable de découvrir les quartiers et les murs de la paix, d’essayer de comprendre les raisons de ce conflit. www.belfastcitytours.com/political_tour.html

⇒ L’ulster Museum dans le Queen’s Quarter 

Jardin botanique de Belfast

www.nmmi.com/um situé dans le jardin botanique de Belfast, l’Ulster Museum a rouvert ses portes après rénovation. Avec 8000 m2 de surface, c’est le plus grand musée d’Irlande du Nord (entrée gratuite comme dans tous les musées d’Irlande et d’Irlande du Nord). Collections historiques et archéologiques. Tableaux de Turner, Bacon, Dubuffet. Et pour les amateurs, jusqu’au 4 mars 2018, exposition de la Tapisserie Game of Thrones longue de 77 m et retraçant les moments forts des sept épisodes de la série. 

Où manger à Belfast

Queen’s University

⇒ Restaurant Ox : Quand un Irlandais rencontre un breton chez Alain Passard à l’Arpège, ça donne l’Ox à Belfast ouvert par Stephen Tomen et Alain Kerloc’h. Résultat, un étoilé Michelin de plus pour une cuisine étonnante basée sur le marché revu nature, sans chichi. Autrement dit une cuisine goûteuse au service du produit de saison. D’abord dire que la carte des vins est très internationale, ce qui donne des surprises ! Quant à la carte plats : un menu classique, cinq plats 50£ (Ajouter 30£ pour un accord vin par plat), un menu végétarien, cinq plats 45£ (Ajouter 30£ pour un accord  vin par plat). Déjeuner possible deux plats 20£. Plats imposés, des explosions de goûts pour des mets comme la bisque de coquilles Saint-Jacques, choux-fleurs et aneth.

– Deane’s at Quenn’s, 1 College Gardens. Dans le quartier de Queen’s University, un restaurant de grillade. Terrasse. Environ 30 £. Bon rapport qualité-prix.

Cinq raisons de découvrir le comté de Down

A quelques kilomètres au sud de Belfast, une région vallonnée entre ciel et mer.

Strangford village

Le Strangford Lough : Sorte de mer intérieure de 150 km2. Cette réserve naturelle est classée première réserve marine d’Irlande du Nord. Paradis pour les pécheurs. A l’est, enserré entre le lough (loch) et la mer d’Irlande, la pénisule d’Ards est une langue de terre qui fut conquis par les Normands au XIIe siècle. A voir la tour Scrabo construite à Newtownards au XIXe siècle érigée à la mémoire de Charles Stewart. Très belle vue sur la mer.

⇒ Manoir et jardins du Mount Stewart (Newtownards)

Propriété de la famille Stewart, cette propriété est achetée par Alexander au XVIIIe siècle qui avait fait fortune dans le lin. A sa mort, le domaine passe dans les mains de ses héritiers jusqu’à Charles Stewart et sa femme Lady Frances Anne Vane-Tempest qui a le bon goût d’être dotée d’une immense fortune. Elle fait faire de pharaoniques travaux à Mount Stewart : frontons, portiques néo-classiques. Par la suite abandonné, le manoir sera repris par le septième marquis et sa femme Edith, Lady Londonderry. Ils refont les jardins, agrandissent le lac, redécorent l’intérieur. Ils ont cédé le manoir et les jardins au National Trust qui le gère et l’ouvre à la visite. Les jardins sont classés parmi les plus beaux des Iles britanniques.

Cours de patisserie chez Tracey à Killinchy

⇒ The stables (Les Ecuries), 52a Ballymorran Road, Killinchy.  00 44 77 1148 4850. http://nifoodtours.com. Dans un charmant petit village au bord du Strangford Lough, Tracey Jeffrey donne des cours de cuisine de boulangerie et de pâtisserie dans son accueillante maison. Et en plus comme elle connait tous les produits et les bons producteurs du comté, elle organise des tours pour leur rendre visite, pour déguster sur place. Une manière gourmande de découvrir la région. C’est le cas avec la visite de la Rademon Estate Distillery à Downpatrick qui produit un excellent gin Shortcross très fruité. De quoi déguster un superbe Martini Dry, à la cuiller, n’est-ce pas James ! Et bientôt, l’année prochaine, Tracey ouvre une chambre d’hôte. Et en plus elle parle français !

⇒ Castle Ward, Downpatrick Rd, Strangford. Au sud du Strangford Lough. Les inconditionnels de la série Game of Thrones seront à la fête puisque la cour de ferme de Castle Ward est l’emplacement de Winterfell, la toile de fond pour le pilote de la série et une grande partie de la saison un. C’est également là que vous trouverez le Whispering Wood et des scènes clés, dont le camp de Robb Stark, la bataille de Baelor. Alors si vous voulez vous essayer au tir à l’arc, visiter le lieu, contactez Clearsky Adventure au 028 4372 3933 ou par courriel à raven@winterfell-tours.com 

Silent Valley

⇒ La Silent Valley dans les Mourne Mountains. Entourée de montagnes sauvages, cette vallée a été créée par la construction d’un barrage pour alimenter en eau le comté et la ville de Belfast.

Il fallut le travail d’un millier d’homme de 1923 à 1933 pour construire ce réservoir. Géré par la Northern Ireland Water, ce lieu payant accueil des visiteurs. Boutique, parking, petite restauration. Pour les amateurs de ballades en forêt et en pleine nature.

André Degon.

 

Où séjourner

Slieve donard hotel et spa à Newcastle

 

Slieve Donard Resort & Spa, Newcastle. http://www.hastingshotels.com/slieve-donard-resort-and-spa/ Très bel établissement en bord de mer avec spa et remise en forme. Pour se reposer après de bonnes journées de ballade.

 

 

 

Pour en savoir plus : www.irlande-tourisme.fr

Pour se rendre en Irlande du Nord : www.easyjet.com

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.