“Slava’s snow show” tous enfants !

Si le rire est le propre de l’humain, les clowns en sont la quintessence ! Le légendaire spectacle de clowns russes proposé jusqu’à dimanche au théâtre d’Orléans en est une brillantissime démonstration. Assisyai, le clown un peu hirsute en barboteuse jaune et pantoufles rouges, nous introduit dans cette universalité du rire qui passe les barrières de la langue et de la culture pour nous faire rire de notre humaine condition.

Slava’s Snowshow ©A_Lopez

Il faut dire que cette troupe des huit clowns est devenue la référence du spectacle de clown dans le monde. Avec ce voyage merveilleux dans l’univers enneigé au pays des clowns, ils utilisent avec un bonheur évident et un art consommé, non seulement toutes les ressources du langage clownesque, costumes, mimes, pitreries, gromelot, gesticulations fantaisistes mais ils tissent aussi (vous verrez pourquoi !) avec le public une relation d’un incroyable dynamisme, aussi extravagant qu’inattendu. L’ensemble des “tableaux” constitue une expérience visuelle qui bouscule nos habitudes de spectateur (surtout aux premiers rangs…),  expérience emplie de magie et de poésie qui peupleront nos souvenirs émus.

Slava Polunin, l’incroyable histoire du “plus grand clown du monde”

Slava_Polunin©V Mishukov

Slava Polunin est né en 1950  Très jeune, il découvre par la télévision commune du kolkoze où il vit au cinéma Charlie Chaplin, le mime Marcel Marceau et le clown soviétique Leonid Engibarov.  Au début des années 1980, après une expérience de mime, il passe au clown, estimant qu’il y puisera au mieux l’essence même de sa recherche sur l’être humain. Ses shows passent à la télévision soviétique et sous le nom d’Assissai, il devient célèbrissime. Malgré la puissance de ses spectacles quasi-muets et pourtant si éloquents, qui racontent le désir de changement et de liberté dans l’Ex-Union soviétique, il n’est pas inquiété par le pouvoir.

En 1989, avant même la chute du mur de Berlin, il entraîne six mois durant une troupe itinérante, la Caravane Mir («paix», en russe comme la station orbitale qui tourna pendant plusieurs années autour de la terre), à travers l’Europe, de Moscou à Paris, à la rencontre d’autres artistes. Il crée ensuite, notamment, l’Académie des Fous afin de revitaliser l’art carnavalesque russe, puis la Nef des Fous qui fait converger les meilleurs clowns du monde vers Moscou. C’est en 1993 que naît le légendaire Slava’s Snowshow.

Apothéose et salutations cl EB

Et puis c’est sans doute le secret des grands clowns, le spectacle met en scène un vécu humain, ces petits riens qui peuplent nos relations avec l’autre et les autres. Sans dire un mot, la troupe de clowns  rejoue malicieusement nos scènes de vies d’adultes comme regardées avec les yeux de l’enfance que nous désespérons d’avoir du quitter. Le clown, c’est aussi cette poésie mélancolique qui nous saisit entre deux éclats de rire…

Du bonheur à croquer sans plus attendre !

GP

PS Dêpèchez-vous, il reste quelques places !

 

Slava’s Snow show

Théâtre d’Orléans Boulevard Pierre Ségelle 45000 ORLEANS

Mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24 novembre 20h30 Samedi 25 et dimanche 26 novembre 16h et 20h30 Tarif de 18€ à 35€

Réservations 0238627530
www.scenenationaledorleans.fr

 

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail