Orléans: la Croatie dans l’Union européenne, quatre ans après

La Croatie sera à l’honneur jeudi prochain 30 novembre à Orléans. A l’initiative du Mouvement européen du Loiret, l’ambassadeur de Croatie à Paris, Filip Vucak interviendra dans un lycée et au cours d’une conférence débat.

Filip Vucak

Le programme: 16h30 – 17h45  Accueil au Lycée Saint Charles . Intervention devant 25 lycéens de Première et Terminale. Les sujets abordés sous la forme de questions-réponses porteront notamment sur l’histoire, la géographie, le système éducatif,… de la Croatie,

– 18h15 – 18h40 :  Accueil à l’Hôtel Groslot . Entretien avec Olivier Carré, Maire d’Orléans , Président d’Orléans-Métropole,

– 20h30 – 22h : Conférence-débat à l’audirorium Marcel Reggui  de la Médiathèque d’Orléans.

      « La Croatie dans l’Union Européenne : quels enjeux ? ». Les deux thèmes abordés seront :  Comment la Croatie analyse son adhésion à l’U.E. depuis son entrée le 1er juillet 2013 ? Comment accueille-t-elle les initiatives du Président Macron et le discours de JC Junker relatifs à la relance de la construction européenne.

Filip Vusak, 66 ans, originaire de Vodice, a commencé sa carrière dans le tourisme à Zagreb, la capitale de la Croatie, puis en Tunisie, en Espagne et à Malte. Il est entré au ministère des affaires étrangères en 1992 et a déjà été ambassadeur de son pays à Paris (entre 1995 et 2 000), avant de représenter la Croatie à Madrid, au Vatican et à Moscou.

Cette visite intervient alors que le souvenir de la guerre en ex-Yugoslavie qui a fait plus de 100 000 morts et 2,2 millions de déplacés, vient d’être ravivée, 20 ans après, par la condamnation à perpétuité de l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic par le TPI (Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie à La Haye (Pays-Bas). II a été reconnu coupable de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Celui qui a été surnommé le “boucher des Balkan”, 74 ans, était poursuivi notamment pour son rôle dans le massacre de 7 000 hommes et garçons musulmans en juillet 1995, à Srebrenica (Bosnie).

 

Afficher les commentaires