La Salamandre franc-comtoise met le feu à Blois pour “Des Lyres d’Hiver”

Ce soir (samedi 2 décembre) ils ont mis le feu, les artistes de La Salamandre, compagnie franc-comtoise, avec un spectacle déambulatoire pour l’inauguration officielle des illuminations du centre-ville de Blois, et du même coup l’inauguration des rues Porte-Côté et Denis-Papin après des mois de travaux d’aménagement cœur de ville Loire. Chaud comme la braise.

“Enfin !” Se sont probablement dit les commerçants et riverains de ces deux rues, en chantier depuis un an, occasionnant moult commentaires, déceptions, attentes fébriles, baisse de chiffre d’affaire (pour les uns) et fermeture de commerces (pour d’autres). Ça a été souvent “chaud patates” entre les commerçants et la municipalité ! Mais enfin voilà, c’est fait. “Je mesure les attentes des commerçants, leurs inquiétudes et leur patience dans le cadre de ces travaux d’aménagement du centre-ville”, a exprimé au pied des escaliers Denis-Papin le maire de Blois Marc Gricourt, avant d’appuyer sur le bouton pour illuminer sa ville. “Mais je constate aussi leur satisfaction et l’espoir retrouvé depuis quelques jours, ils me le disent”. Il faudra “donner du temps au temps” – comme disait un défunt Président de la République, pour savoir si ce réaménagement fait venir et revenir le chaland dans les rues de Blois pour dépenser leurs euros dans les magasins plutôt que de se masser dans les zones commerciales périphériques…

En attendant, c’était la foule des grands jours, beaucoup de familles avec enfants venues admirer les artistes de La Salamandre, compagnie franc-comtoise qui aime bien jouer avec le feu visiblement. Ça tombait bien, la température flirtait allègrement avec le zéro, et le vin chaud coulait à flot place Louis-XII dans les chalets du marché de Noël, entre crêpes au chocolat et babioles de saison, au son du groupe New Hope, interprétant des chants de Noël en gospel. Dans huit jours, samedi 9 décembre, tout ce beau monde se donne rendez-vous place de la République pour l’inauguration de la patinoire cette fois-ci, avec le spectacle “Les rêves du Père Noël” par la troupe Délice show.

F.S.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Lesdits travaux devaient être effectués sous la municipalité SUDREAU. Mais devant les réactions “chaudes” des commerçants de l’époque qui n’avaient à souffrir ni de très grands surfaces, ni des ventes par Internet, l’homme du consensus a remis cela à plus tard. Ses successeurs, Jack, Bernard et Nicolas ont laissé couler La Loire et les études…Marc a relevé le défi. Il a eu raison car les deux rues principales de la cité des Rois reposaient sur du gruyère, des réseaux surannés et ça risquait soit de s’écrouler, soit d’exploser. Que grâce lui soit rendue. Il a eu le courage d’y aller quitte à se faire quelques ennemis qui seront, demain, ses plus ardents défenseurs, en expliquant qu’ils étaient ses premiers fans dans sa croisade..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail