Beauval : et le petit panda s’appelle… Yuan Meng!

Né il y a exactement 4 mois le 4 août dernier, celui qui se nommait jusqu’alors mini Yuan Zi (du nom de sa mère) a été “baptisé” Yuan Meng, lundi 4 décembre au zooparc de Beauval par Brigitte Macron, femme du Président de la République et Peng Liyuan, épouse du Président de la République populaire de Chine Xi Jinping. Cette dernière était représentée par le vice-ministre des Affaires étrangères chinois Zhang Yesui, à Beauval ce jour pour une cérémonie protocolaire à laquelle ont participé de nombreuses personnalités de la région Centre-Val de Loire, ainsi que Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. La famille Delord était au zénith de la félicité…

Yuan Meng, avec Brigitte Macron, à Beauval le 4 décembre. (c) Twitter Beauval.

Son nom signifie en chinois la “réalisation d’un rêve, d’un souhait”… Attendu impatiemment depuis sa naissance (comme le fut sa naissance elle-même !), le choix de ce nom, très diplomatique étant donné le caractère sacré des pandas en Chine et de la forte implication dans les relations diplomatiques entre les deux pays, est tout sauf le fruit du hasard. Les soigneurs de la réserve du zoo dédiée au panda, ont proposé une liste de noms, charge à la première dame chinoise d’en choisir un. Celle-ci le propose ensuite à la première dame du pays hôte, en la circonstance Brigitte Macron, qui a immédiatement accepté.

La France est le quatrième pays à accueillir la naissance d’un petit panda, après l’Autriche, la Belgique et l’Espagne. “Le plus beau spectacle est celui que nous offre la nature”, a déclaré Brigitte Macron, citant Aristote, lors d’un discours officiel durant la cérémonie. En l’occurrence une nature pas complètement “naturelle” puisque Yuan Meng est né d’une insémination artificielle, la femelle panda n’étant fécondable que trois-quatre jours par an, des jours qui n’ont pas toujours correspondu avec les “désirs” de Huan Huan, le mâle…

Le nombre de visiteurs du zooparc de Beauval pour cette année 2017 devrait atteindre 1,6 million de personnes.

F.S.

Yuan Meng sera visible par les visiteurs du zooparc de Beauval à partir du 13 janvier 2018. Il devrait rester en France jusqu’en 2022 (année d’élection… présidentielle). 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Question protocolaire, c’est un peu léger d’expédier un vice-ministre pour représenter Peng Liyuan…

  2. La personne avec un jabot blanc c’est Michaël Jackson ? ou bien avec sa veste noire la “mère ” du panda ? Rassurez moi, ce n’est pas B Macron !
    En tout cas cet “enfant-panda” là n’aura pas les soucis que rencontrent les enfants de migrants dans notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail