Orléans blanc 2015, Clos Saint Fiacre : rencontre avec un vin ligérien

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation. 

Orléans blanc 2015, Clos Saint Fiacre

img_3482

Dans le bras de fer entre Tours et Orléans, nos deux villes capitales, j’ai joué cette semaine la neutralité, explorant avec curiosité le vignoble du nos amis du Loiret !

Dans cette grande mosaïque d’appellations, petites ou grandes, illustres ou confidentielles, qui constituent le Val de Loire, j’ai un faible pour les confettis d’Empire, toutes ces petites AOC qui méritent d’être mieux connues.

Cap au nord cette semaine, vers l’appellation Orléans. Et oui, chez nos amis de « l’autre métropole », celle à laquelle les Tourangeaux disputent depuis toujours le titre de « capitale régionale », on ne fait pas que du vinaigre !

On raconte que si Orléans est connue comme étant la capitale du vinaigre, c’est parce qu’on y triait, avant de les envoyer à Paris, les tonneaux de vins de Loire qu’avaient remontés les mariniers. Ceux qui n’avaient pas tourné prenaient la route de la capitale, les autres faisaient la fortune des vinaigriers d’Orléans.

 

Mais il existe également un petit vignoble dans le Loiret, regroupé à l’ombre de la basilique de Cléry.

L’Orléans blanc 2015 Clos Saint Fiacre que j’ai dégusté cette semaine est issu à 100 % du cépage chardonnay. Trop discret au nez lors de l’ouverture, il a pris la direction de ma carafe, histoire de voir si un peu d’oxygénation pouvait lui remettre les idées en place. L’opération fut réussie. Après passage en carafe il révèle un nez floral, très plaisant, marqué en particulier par des notes de chèvrefeuille. Quelques touches de guimauve ajoutent à la subtilité de ce bouquet aromatique.

En bouche, outres les notes florales, la bouteille est marquée par les fruits à chair blanche, pomme et poire. J’ai surtout aimé le velouté et la texture du vin : j’aime que le chardonnay soit « gras » et « beurré », qu’il apporte au palais la même sensation tactile qu’un morceau de beurre.

C’est un vin simple et sympathique qui pourra par exemple se marier avec des huîtres, des coquillages, ou un fromage de chèvre, à condition qu’il ne soit pas trop affiné.

Et c’est une bouteille qu’il faut faire découvrir à tous ceux qui s’entêtent à croire qu’Orléans serait uniquement la capitale du vinaigre. Au fond, on les aime bien nos rivaux du nord !

Par Guillaume Lapaque pour 

Orléans blanc 2015, Clos Saint Fiacre
Clos Saint Fiacre
550, rue de Saint Fiacre
45370 Mareau-aux-Près
Tél. : 02 38 45 61 55
www.clossaintfiacre.fr
Sur Facebook : https://www.facebook.com/clossaintfiacre
* 9,50 € à La Part des Anges
22, ter rue du Maréchal Joffre
37100 Tours
Tél. : 02 47 54 56 64
www.lavalleedesvins.com
Sur Facebook : https://www.facebook.com/cavelapartdesanges37/

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.