Hommage national à Saran au… P’tit Crème

Ce vendredi soir, la salle comble du Théâtre de la Tête Noire a fêté comme il se doit les 25 ans de la bande du P’tit Crème, le groupe de musiciens orléanais bien vivants ceux-là, qui anime les scènes régionales depuis sa création avec cette chanson française libertaire et parfois féroce de la révolte contre un ordre trop souvent bien établi.

Jean Foulon, 25 ans !

Et bien sûr, cette soirée ne pouvait débuter sans un hommage au poête beauceron Gaston Gouté avec son cri magnifique de “La Chanson d’un gars qu’a mal tourné” dit par Bernard Gainier, enregistrement émouvant par sa perfection d’interprétation de ce texte de révolte pure. Ce ne fut pas le seul poème de Couté de la soirée puisque le P’tit Crème reprit son “tube” “Les Mangeux d’terre” et que l’invitée Catherine Patissier nous dit “La nuit de noce”, poème féministe, et “La complainte des ramasseux d’morts” qui nous rappelle l’horreur du champ de bataille qui s’étendait aux portes d’Orléans en 1870…

Et parce que comme pour tout bon anniversaire on avait invité les amis musiciens et chanteurs, ils étaient nombreux sur scène pour partager avec le P’tit Crème cet amour d’une chanson française qui sait mêler poésie et dénonciation sociale, avec bien sur un hommage particulier à cet inclassable contestataire-poéte du siècle dernier François Béranger (lui aussi enfant du pays puisqu’il naquit dans le petit village d’Amilly !). Pierre Perrault et Bruno Dreux nous offrir quelques pépites de leur répertoire et comme rien n’est mieux avec un P’tit Crème qu’Un P’tit Pain, Jean Michel Mésaric est venu avec ses musiciens ajouter quelques chansons entre copains, à cette soirée consacrée à une autre chanson française…

GP

Le P’tit Crème
avec Bruno Méranger, Jean Foulon, Michel Monié, Cédric Vingerder, Yves Tréflez et Bernard Gainier
et les invités: Bruno Dreux, Pascal Barcos, Pierre Perrault, Catherine Patissier, Karen Chaminaud, Dominique Blanquart,
et les P’tits Pains avec Jean-Michel Mésaric, Georges Chesneau, Pierre Pentecoste, Pierre Schmitt

 

 

 

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail