Jacqueline Gourault devient « Madame Corse »

Du Loir-et-Cher à la Corse en passant par Paris, Jacqueline Gourault n’en finit pas de voir du pays. « C’est Mme Gourault qui sera la ‘Madame Corse’ du gouvernement. C’est la ministre qui suivra spécifiquement le dossier corse », révèle l’AFP qui reprend une information de Corse Matin.  « C’est une femme de dialogue, qui connaît bien les enjeux des collectivités », dit –on de source proche du ministère de l’Intérieur. De plus l’élue du Loir-et-Cher qui dépend du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, a principalement la responsabilité des collectivités, et non celle de la sécurité publique », dit-on de source gouvernementale.

Jacqueline Gourault

Reste à définir les contours exact de cette nouvelle mission qui « comme tous les sujets sera traité d’abord par la ministre, puis en interministériel”,  selon la même source.

Forts de leur triomphe dimanche aux élections territoriales, les nationalistes corses attendent l’ouverture rapide de négociations avec Paris sur une plus grande autonomie politique de l’île: autonomie renforcée, statut de résident, co-officialité de la langue corse et amnistie des  « prisonniers politiques » sont en priorités.

Ce mardi matin, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a fermé la porte  à deux revendications des nationalistes d’ores et déjà rejetées à Paris: la “co-officialité” de la langue corse avec le français et l’amnistie des militants nationalistes condamnés.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. …. Et , qu ‘ entendent – ils par ” Une fiscalité patrimoniale corse ” ? Nous avons entendu l ‘ un de leurs leaders évoquer cela . Que vont – ils demander ? Une imposition ” à la carte ” ? Qui sait ? Par exemple : dispense de Taxe Foncière pour ” les résidents ” ? A moins que cela soit confirmation de ” non cadastralité ” vis à vis de l ‘ impôt ? Et , par ailleurs , obtiendront – ils l ‘ interdiction de Permis de construire sur l ‘ île aux ” continentaux ” = les Français ne résidant pas encore , en permanence , sur ” leur ” île , depuis au moins 5 ans ?
    Même avec sa très grande expérience en matière de gestion des collectivités locales : communales , départementales et régionales , Madame la Ministre , Madame Corse , va , sans doute , très rapidement toucher du doigt les ” réalités ” locales de Corse .
    Bon et grand courage à elle ; dans toute sa capacité d ‘ écoute , de dialogue , de pédagogie et de réalisme à l ‘ échelle nationale .

  2. Un cadastre ” à trous ” , cela fait quoi sur la perception des taxes foncière et d ‘ habitation ? Cf la fiscalité patrimoniale locale ( texte MIOT = ? ) .

Les commentaires pour cet article sont clos.