Le consensus de Noël

C’est l’opposition  qui l’avait proposé en juin 2016, et c’est l’exécutif régional qui le réalise  fin 2017: si ce n’est pas du consensus de Noël! Du côté de Guillaume Peltier et de ses amis on se réjouit que le conseil régional ait décidé de mettre le paquet pour Noël sur la communication en injectant 200 000€ pour prévenir les Parisiens et les autres que durant les fêtes, les châteaux ne sont pas fermés et bien au contraire se mettent sur leur “31”. Mais on fait aimablement remarquer que la droite,  républicaine, l’UDC, avait suggéré cette mise en valeur au CRT (Comité régional de tourisme). Ne reste plus qu’à; se réunir au pied du sapin pour célébrer cette union sacrée et chanter Noël tous en choeur.

 

 

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail