Modem : ce week-end, un congrès pour se relancer

Le Mouvement démocratique, le centriste Modem, tient son congrès ce week-end au Centre de conférence Marriott Rive Gauche dans le XIVème arrondissement de Paris. Un congrès sans grand enjeu puisque François Bayrou, l’actuel président du parti, en poste depuis dix ans, est seul candidat à sa succession.

Marc Fesneau

Les 12000 adhérents  ont eu jusqu’à vendredi 14 décembre, veille de ce rassemblement, pour voter en ligne. Qui pourrait aussi tenter de déboulonner, le secrétaire général depuis 2010, Marc Fesneau devenu président du groupe à l’Assemblée nationale ?

Sept groupes de travail composés de parlementaires et de responsables départementaux vont présenter des contributions portant sur la vie démocratique et les corps intermédiaires,  le développement durable, l’Europe, le modèle social, l’International et la

Richard Ramos (REM_MoDem).

défense, les institutions et les collectivités locales,  le développement économique, l’éducation et la culture.

De ces travaux auxquels ont  participé des experts  le Modem espère tirer des mesures à proposer avant la fin de la mandature. Une obligation et une nécessité  existentielles pour  ce parti qui est lié au  programme du LREM. Beaucoup de ses  députés comme  celui de la première circonscription du Loir-et-Cher, Marc Fesneau,  ont été  élus  parce que déclarés compatibles  avec LREM.

Jacqueline Gourault

Or, alors qu’il affiche  47 députés à l’Assemblée nationale, et deux ministres au gouvernement, Jacqueline Gourault auprès du ministre de l’Intérieur Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, le Modem a bien du mal à exister. Tenus par le programme présidentiel, ses députés  ne parviennent pas à faire entendre leur voix dans l’hémicycle : le groupe compact de  La République en Marche, plus de 300 députés n’a pas besoin du petit Modem pour imposer ses lois.

Il s’agit aussi de préparer les élections européennes et dans ce cadre de jouer un rôle et d’y défendre ses couleurs. Les deux formations partagent en effet la même vision pro-européenne. Le Modem voit donc d’un bon œil le « grand axe central  pro-européen » qu’Emmanuel Macron est en train  de bâtir et vers lequel Alain Juppé se dirige.

A noter la  venue en invités  à ce congrès  du Premier ministre Edouard Philippe et du délégué général de LREM, Christophe Castaner.

F.C.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. 12000 adhérents, 47 députés, 2 ministres, quelques mis en examen. Ils ne réclament plus la proportionnelle.

  2. 47 députés grâce à Monsieur MACRON. Vous allez voir la prochaine fois : 5 à 10 députés et ce sera déjà bien !

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail