La transmission mémorielle aux jeunes, une priorité des anciens combattants du Loiret

Maintenir et resserrer les liens qui unissent le monde combattant et la Nation : l’assemblée générale de l’Union Nationale des Combattants du Loiret (UNAC 45) le 13 décembre dernier a confirmé l’ambition et le dynamisme de l’association particulièrement active pour perpétuer et transmettre la mémoire des conflits aux jeunes générations.

« Face à l’érosion de notre mémoire collective et la dégradation des grandes valeurs civiques qui fondent le pacte national, notre rôle est plus que jamais indispensable pour transmettre aux jeunes générations ce patrimoine commun » a déclaré Yves-Marie Larivière président de l’UNC Loiret lors du rendez-vous annuel de l’association qui compte 1.100 adhérents.

En matière de transmission, l’UNC 45 a notamment participé le 24 juin dernier à la commémoration à la nécropole nationale de Fleury-les-Aubray au cours de laquelle cent écoliers de CM2 de cinq écoles fleuryssoises ont levé les couleurs, porté des gerbes et lâché cent pigeons. Ces jeunes avaient au préalable bénéficié d’une intervention dans leur classe de plusieurs membres de l’UNC dont Sylvain Box, secrétaire départemental adjoint, venu leur présenter les symboles patriotiques et fonctionnement d’une association.

« J’ai répondu à de très nombreuses questions comme par exemple pourquoi le drapeau français est bleu, blanc et rouge ? Les enfants étaient très demandeurs. Ce lien avec notre passé et cette connaissance de ceux qui sont morts pour la France sont fondamental pour notre cohésion nationale », soulignait Sylvain Box. Dans un autre registre, la projection du film Les Kiwis dans la Grande Guerre de la jeune réalisatrice Marie-Lou Vezon a permis de mieux connaitre l’engagement des Néo-Zélandais dans le premier conflit mondial. Le documentaire labellisé par la Mission du Centenaire de la 1ère Guerre Mondiale a ainsi été projeté dans deux lycées orléanais (Charles-Péguy et Saint-Charles) et à la médiathèque.

Un rapport sur le Service national universel

Déjà auteur d’un rapport sur le lien armée-nation, la députée du Loiret Marianne Dubois est intervenue pour dresser un point d’étape sur le rapport d’information sur le service national universel qu’elle coécrit actuellement avec la députée LREM du Var Émilie Guérel.

« L’une des idées est de renforcer les liens entre la jeunesse et le monde de la défense en développant l’enseignement de la défense au sein des collèges. Cela se ferait au travers un socle de connaissances déployé une semaine par an pouvant se situer en mai ou autour du 11 novembre. Durant cette semaine dédiée, les jeunes découvriraient le fonctionnement de l’Armée, des Pompiers, des entreprises de la Défense, de la Réserve, des associations d’anciens combattants mais aussi les différentes formes d’engagement pour la collectivité comme le service civique ou humanitaire », a expliqué la Députée en précisant que la Journée défense et citoyenneté (JDC) pourrait ainsi être amenée à disparaître.

« Tous les jeunes y compris ceux avec un handicap bénéficieraient de cette disposition. Nous recevons un bon accueil des parents, des associations de parents d’élèves et de l’Éducation nationale » a précisé M. Dubois dont le rapport devrait être présenté fin janvier.

J-L. V.

Des nouveaux projets pour 2018

En 2018, l’UNC national fêtera le 100e anniversaire de sa création. La question de la transmission sera au centre d’une action pédagogique d’envergure en direction des jeunes apprentis des CFA invités à participer à un grand concours sous forme de réalisation d’une vidéo. Le thème en sera : faire un lien entre la filière de formation (métier) et la Grande guerre sous forme audiovisuelle.

2018 marquera également le début d’une collecte de témoignages auprès des anciens combattants d’Afrique du Nord en vue de réaliser un documentaire sur les anciens qui ont connu cette guerre. Plusieurs expositions ayant pour thèmes La Marseillaise, la Grande guerre, les OPEX « 1962 à ce jour » et la Guerre d’Algérie verront également le jour. Une nouvelle cérémonie mémorielle à la nécropole de Fleury-les-Aubrais est également au programme. « On désire se rapprocher, une fois de plus, des enfants des écoles, mais en essayant d’y incorporer des groupements de jeunesse et sportifs » développe le président Larivière en invitant les bénévoles à rejoindre l’Union Nationale des Combattants du Loiret, « véritable force morale et civique au service de la France ».

Contact : 06 75 57 03 78 ou 06 75 39 49 27

 

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail