Orléans: le premier budget métropolitain de 639 millions d’euros dans le détail

Cinq cents agents aujourd’hui salariés des communes passeront en janvier 2018 sous la coupe d’Orléans métropole. Sans rien perdre de leur salaire ni de leurs avantages. C’est le résultat des transferts de compétence (eau, assainissement, espace public, culture…) entre les 22 mairies et la métropole qui va ainsi passer à un millier d’agents.

Le projet Co’Met sera le principal investissement de la ville en 2018.

2017 a été consacré à l’évolution institutionnelle de l’agglomération et en France ce n’est pas rien. 2018, c’est le premier budget métropolitain qui, comme le souligne le président Olivier Carré s’inscrit dans l’objectif pour Orléans “de figurer parmi les quinze territoires qui comptent en France à l’horizon 2030.” Ces premières “marches” de la métropolisation se traduisent par un budget proposé ce jeudi aux représentants des communes, les élus métropolitains, de 639 millions d’euros dont 487 dédiés aux projets engagés en 2018 dont 108 m€ pour le projet Co’Met de grande salle de sport, de nouveau parc des expositions et de salle de conférence à Orléans-sud.

Olivier Carré et son grand argentier, au premier plan, Michel Martin.

“J’en suis le patron et en même temps nous travaillons dans le respect des responsabilités sur les territoires qui sont celles des maires”, a indiqué Olivier Carré à propos de la métropole, en présentant ce projet de budget 2018 à la presse. Il a souligné que ces évolutions dans la gouvernance se sont faites au final dans de bonnes conditions, “parce que tout le monde tire dans le même sens”. Pour le citoyen métropolitain ces évolutions ne se traduiront pas par une hausse des taux de fiscalité, pas plus pour les ménages que pour les entreprises, a confirmé Michel Martin, le grand argentier de la ville et de la métropole. Grâce à son passage en communauté urbaine (avant la métropole), l’agglomération d’Orléans a bénéficié dès 2017 de 8,8 millions d’euros supplémentaires de l’Etat, qui viennent en soutien des politiques des communes.

Les chiffres clé

Les dépenses de fonctionnement s’établissent à 303 M€ tous budgets confondus et les dépenses d’investissement à 289 M€, dont :

-108 M€ au titre du projet CO’Met,
– 30 M€ pour les voiries structurantes
– 38 M€ pour les voiries communales,
– 26 M€ pour Interives,
– 14 M€ pour la mobilité et les transports,
– 13 M€ pour l’assainissement,
– 10 M€ pour les investissements liés à l’eau potable,
– 6,3 M€ pour la gestion des déchets.

 

ANALYSE CONSOLIDÉE DES COMPTES

Le budget élaboré pour 2018 présente un montant global de recettes et dépenses réelles de 639,1 M€ :

– 486,8 M€ seront consacrés aux actions et projets en direction des habitants et de la sphère économique

– 152,3 M€ seront destinés notamment aux reversements aux communes / FPIC (68,4 M€), au remboursement de la charge de la dette (57 M€) et aux contributions entre budgets (26 M€).

 

Les 486,8 M€ consacrés aux projets et actions d’Orléans Métropole se répartissent de la manière suivante :

LES PRINCIPAUX INVESTISSEMENT POUR 2018

– CO’Met 108,0 M€ 
Voiries communales 38,0 M€ 
– INTERIVES 25,8 M€ 
– Rénovation urbaine ANRU  1,8 M€
– RD 2020 Nord 14,2 M€
– RD2020 Joffre Candolle 6,7 M€
– Travaux neufs assainissement 5,0 M€
– CO’Met – nouvelle station 5,0 M€
– Aire évènementielle 5,0 M€
– Eau usine décarbonatation St-Jean-de-Braye 4,5 M€
– AgreenTech Orléans 4,3 M€
– Eau réhabilitation de canalisations 4,1 M€
– Assainissement bassin St-Jean de Braye 4,0 M€
– Carrefour Chèvres Noires 3,4 M€
– Travaux connexes UTOM 2,6 M€
– Site QUELLE 2,3 M€
– Requalification RD2157 2,3 M€
– Pépinière entreprises St-Jean-de Braye 2,0 M€
– Tram station Larry 1,7 M€
– Acquisitions foncières 1,6 M€
– Projet Loire 1,6 M€
– Assainissement réseaux unitaires 1,4 M€
– Trx et équip.déchetteries 1,4 M€
– Centre funéraire-crématorium 1,1M€
– LAB’O 0,9 M€

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Le centre ville est très bien loti, il manque un observatoire des problèmes de l’agglomération, par exemple flux des personnes moyens de mobilité, adéquation des revètements d’infrastructure par rapport au glissement, la continuité et la sécurité des pistes cyclables. Cet observatoire pourrait être dynamique et intégrer de nouvelles questions en même temps que seraient supprimées celles qui ne font plus problème.

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail