Orléans: la Métropole vote son premier budget à une large majorité

Après une entame copieuse et constructive sur l’université enrichie par la présence d’Ary Bruand, son président, la métropole a voté son premier budget (639 millions d’euros jeudi soir).

Septembre 2016: le vote historique du duo Lemaignen-Carré, du passage à la métropole.

Les vice-présidents socialistes ont traduit dans leur vote favorables la “vraie concertation” dont ils se félicitent et qui a été mise en place par la présidence Carré. Hormis la maintenant traditionnelle opposition des élus communistes saranais, les seules turbulences ont affecté le projet de téléphérique à Interive, défendu  mordicus par Charles-Eric Lemaignen et Marie-Agnes Linguet (Fleury-les-Aubrais). 

Au final, ce budget (dont nous avons donné le détail mercredi) a été voté à une large majorité, quatre voix contre (Saran) et deux abstentions (les élus du FN).

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Des élus communistes qui ne veulent pas partager l’addition, cela est plausible ; mais c’est surtout qu’ils ne veulent pas partager le gâteau ! Cap Saran et son extension, cela va bien profiter à cette commune. C’est bien toute l’agglo, pardon la Métropole qui participe au développement économique de cette commune. Ils auront l’air chouette les élus communistes quand ils perdront la Mairie, bientôt ! Je vois bien un(e) futur(e) Maire LREM à la tête de cette ville, puisque ces élus là ne sont pas constructifs !

Les commentaires pour cet article sont clos.