Caroline Janvier (Loiret) à Moscou pour la lutte contre la drogue

Durant son cursus à Sciences Po Paris, Caroline Janvier a vécu un an en Russie. La députée de la deuxième circonscription du Loiret (LREM) a donc été élue logiquement présidente du groupe France-Russie de l’Assemblée nationale.

Elle s’est rendue une première fois à Moscou pour  représenter la France dans le cadre de ses fonctions au sein de l’Union Interparlementaire, durant la Conférence Mondiale des jeunes parlementaires à Ottawa du 16 au 19 novembre.

Elle y est retournée  du 4 au 6 décembre dernier.  Le Président de l’Assemblée Nationale, François de Rugy lui avait demandé de le représenter à une conférence parlementaire internationale, sous l’égide des Nations-Unies, sur la lutte contre la drogue. 44 délégations étaient présentes pour travailler à une meilleure coopération internationale dans la lutte contre la production et la consommation de drogues. Ce déplacement fut l’occasion pour Caroline Janvier de nouer des contacts avec des parlementaires de la Douma, des chefs d’entreprise établis sur place, l’Ambassadeur de France en Russie, Sylvie Bermann, et la communauté française de Moscou lors d’une visite du Lycée français Alexandre Dumas. Elle a aussi rencontré en marge de ce déplacement les membres de LREM à Moscou.
Caroline Janvier, en tant que Présidente du groupe d’amitié France-Russie, souhaite “travailler au
dynamisme des relations franco-russes” et  à “une meilleure compréhension et coopération entre les forces vives de nos sociétés, et les acteurs économiques, culturels et politiques”. 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. le caviar était bon ? parce qu’en France les députés ne peuvent se payer que des coquillettes…

Les commentaires pour cet article sont clos.