Région : les conventions avec les CFA renouvelées… pour un an

Les 41 CFA de la région Centre-Val de Loire ont renouvelé, mercredi 10 janvier, leur convention avec le Conseil régional. Dans le contexte de préparation de la réforme de l’apprentissage – et des tensions qui l’accompagnent – François Bonneau président de Région a signé pour un an au lieu de cinq habituellement.

F. Bonneau entouré de Christelle de Crémiers (Tourisme) et Cathy Münsch-Masset (éducation et apprentissage).

Il s’était effondré à partir de 2008, suivant la courbe de l’économie : l’apprentissage reprend de la vigueur en France, y compris en région Centre-Val de Loire. 42 Centres de formations pour apprentis concentrant quelques 18.800 apprentis, dans 139 sites pour 809 formations proposées, le tout pour un budget 414,493 M€ entre 2013 et 2016. Mais une ombre au tableau : le projet de loi sur l’apprentissage est actuellement sur le bureau de la ministre du travail Muriel Pénicaud, et nul ne sait encore si, comme elles le souhaitent, les branches professionnelles vont reprendre en main la formation des apprentis ou si les régions vont demeurer pilotes en la matière.

À la pointe du combat, dans l’ombre directe du président de l’ARF (Assemblée des régions de France) Hervé Morin, François Bonneau le président de Centre-Val de Loire reste très attentif à ce qui se discute actuellement à Paris. « L’IUMM est toujours sur une position de privatisation. Côté ministre nous avons une écoute plus attentive sur l’offre de rénovation que nous proposons » assure-t-il. Sera-ce suffisant pour éviter que les régions ne soient reléguées aux tâches matérielles liées aux formations des apprentis sans en piloter le volant formation ? Réponse au printemps…

À la rentrée 2018, 32 nouvelles formations soit 384 places sont prévues dans les CFA de la région, et l’ouverture d’un CFA secteur Agro-alimentaire est programmée. Le siège sera dans le Loiret mais les plateaux techniques seront mobiles. De plus, 28 places d’apprentissage dans le supérieur vont être proposées à l’INSA de Blois. 25 M€ sont budgétés pour la restructuration du CFA de Blois, sur 28 M€ que coûte le projet. On n’ose à peine imaginer ce qui se passerait si la future loi privait les régions de la compétence apprentissage… Se retireraient-elles des projets d’investissements tels que celui-ci ? « Non mais il faudrait bien regarder les compensations financières. Nous ne voulons pas être réduits aux charges logistiques liées à l’apprentissage », prévient le président de région.

F.Sabourin.

Vœux de la Région : François Bonneau annonce une année « de la jeunesse »

« 2018 sera l’année de la jeunesse avec la remise à près de 300.000 jeunes de 18 à 25 ans d’un pass facilitant l’accès à la culture, aux transports collectifs, aux loisirs, à l’informatique » a annoncé le président de région François Bonneau, lors de la cérémonie des vœux au Conseil régional à Orléans mercredi 10 janvier. Cette année sera aussi celle de l’adoption du Schéma régional de l’Enseignement supérieur et de la recherche et de l’innovation. Les études de réalisation pour les deux nouveaux lycées (à Châteauneuf-sur-Loire (45) et Epernon-Hanches (28)) seront lancées. « Pour tout cela, j’organiserai au printemps 2018 partout en région les états généraux de la jeunesse » a-t-il ajouté, avant que les invités des vœux ne dégustent les réalisations des élèves des lycées hôteliers et apprentis de la région en cuisine, service, décoration florale.

N’ont pas été oublié : la préparation des jeux olympiques 2024, dont la région Centre-Val de Loire espère tirer quelques marrons du feu, comme Orléans-Métropole. Et le 500e anniversaire de ma Renaissance en 2019, dont Stéphane Bern est l’ambassadeur, dont beaucoup espère un retentissement national voire international. Bref, des « vœux à 360° » par François Bonneau, des vœux comme s’il en pleuvait. C’est la saison…

 

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail