Région : le chômage en progression en décembre, stable sur le trimestre

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B et C (ayant ou non exercé une activité) s’établit à 219.050 fin décembre 2017 en région Centre-Val de Loire. Ce nombre est stable sur trois mois (-20 personnes), mais progresse de 0,2 % sur un mois et 1,8% sur un an.

(c) Mix & Remix

Les moins de 25 ans (catégorie A, B et C) sont 31.760 (-0,2 %) ; les 25-49 ans sont 132.500 (+0,2 %) et les plus de 50 ans sont 54.790 (+0,7%) à être inscrits à Pôle Emploi.

115.970 demandeurs d’emplois sont inscrits depuis moins d’un an. 103.080 sont inscrits depuis plus d’un an ; ce chiffre est en augmentation de 0,2%. 47,1 % des demandeurs d’emploi sont inscrits depuis plus d’un an (chômage de longue durée).

Entre octobre et décembre 2017, 3.640 demandeurs d’emploi le sont devenus suite à une fin de CDD ; 1.520 suite à la fin d’un mission d’intérim ; 350 suite à un licenciement économique. 

3.530 demandeurs d’emploi sont sortis des statistiques Pôle Emploi pour reprise d’activité ; 2.720 sont entrés en stage ; 8.410 par cessation d’inscription pour défaut d’actualisation ; 1.470 radiations administratives.

Les chiffres du chômage seront désormais trimestriels : les prochaines statistiques seront fournies le 25 avril prochain et portera sur le nombre moyen de demandeurs d’emplois inscrits au cours du 1er trimestre 2018.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Bravo pour avoir présenté les chiffres du chômage en considérant d’abord l’ensemble des catégories, ce qui est fait par trop peu de médias.
    Car trop souvent, on met en avant la seule catégorie A, qui donne une idée fausse de la situation réelle: car il suffit d’avoir travaillé une heure dans le mois (peut-on vivre avec cela?) pour être sorti de ladite catégorie, et ne plus être comptabilisé comme chômeur par tous ceux qui se tiennent à la seule catégorie A – la plupart des organes d’information, en particulier télévisions et radios).

    • Tout à fait d’accord. C’est toi Claude? Analyse economique et sociale toujours aussi pertinente en tout cas.

Les commentaires pour cet article sont clos.