Les Soirées Performances: le printemps de la création à Orléans

Comme chaque année, le retour du printemps tant attendu s’accompagne de la floraison des Soirées Performances de la Scène Nationale durant la première quinzaine d’avril. Et si l’hiver n’en finit pas, rassurez-vous le programme de cette huitième édition du printemps de la création révélé ce matin est pour le moins copieux !

“Reflets de France”

Fidèle aux principes qui ont fait le succès de cette manifestation, les soirées performances nous livrent chaque année le meilleur de l’expérimentation dans le spectacle vivant, mêlant dans des sortes d’épreuves à géométrie très variable toutes les disciplines artistiques: la danse , le théâtre, la musique et même nouveauté de cette année du cinéma ! En s’associant avec Le Centre Dramatique et le Centre Chorégraphique, la Scène Nationale nous propose pas moins de 17 spectacles et 2 installations sur 45 représentations du 3 au 14 avril, une quinzaine à barrer sur vos agendas, d’autant que la buvette, espace essentiel à l’échange entre spectateurs et artistes, sera repensée pour une plus grande convivialité.

Difficile donc de résumer ces 19 propositions, toutes aussi innovantes et alléchantes les unes que les autres, mais ici ce n’est pas comme au restaurant, on pourra gouter à tous les plats sans risque d’indigestion.
A propos de manger, on commencera peut-être par “Reflets de France”, spectacle chorégraphique et olfactif à base de fromage, style grand siècle et danse néo-classique pour une contestation radicale et politique, ou bien on s’intéressera au corps avec le défilé des “Rois de la Piste” (CCN de Tours) ou la performance dyonisiaque d’Hybristika (Martine Martinez Llense) qui se terminera par une performance d’amateurs dans le hall le dimanche. Dans les spectacles solos, au moins trois propositions: la canadienne Dana Michel avec un voyage délirant “Mercurial George”, la gestuelle sonore de Flora Détraz avec sa danse chantée de “Tutuguri“, et la conférence dansée de Jan Matens,“Ode to the attempt”.
Vous pourrez aussi satisfaire votre gout pour la performance acrobatique avec le couple carrément dangereux de “Grande-“ (Vimala Pons & Tsirihaka Harrivel) ou le piano volant de “O que importa é o caminho” (Joana Schweizer).

Mercurial George © Jocelyn Michel

Mais arrêtons de parler de ces spectacles que je n’ai pas vus, car la seule et vraie raison de se rendre aux Soirées Performances, c’est la curiosité, l’envie de découvrir des univers encore jamais vus, de se plonger dans des sensations étranges ou inattendues qui renouvellent notre émerveillement devant le spectacle vivant et son inépuisable source d’émotions.

Et si ces Soirées Performances devenaient l’embryon d’un grand festival de la création vivante qui animerait notre printemps orléanais… on a le droit de rêver !

GP

“Les Soirées Performances”
du 3 avril au 14 avril 2018
Scène Nationale d’Orléans boulevard Pierre Ségelle 45000 Orléans
Ouverture de la billetterie le 13 février  5 € par spectacle (sauf “Grande-“: 15 €)
https://www.scenenationaledorleans.fr/

Le Programme  http://www.calameo.com/read/0016235440e743e19620d
Playlist

vidéo:https://www.youtube.com/playlist?list=PLOLqFht4NjFWeSlf06hd-Joq0jp8mV9lj
Evénement Facebook : https://www.facebook.com/events/335955356907094/

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail