Les députés “cancres” de LREM comme Caroline Janvier (Loiret) se rebiffent

Les députés de La République en Marche, le parti largement majoritaire qui soutient Emmanuel Macron à l’Assemblée nationale, sont-ils des « cancres »? C’était en tous cas le titre d’un article de capital qui a publié dans sa dernière livraison (à partir des données du site NosDéputés.fr) un classement de l’assiduité des Parlementaires. Présence en séance, prises de parole, dépôts d’amendements, tels ont été les critères pris  en compte, Capital a croisé toutes ces données pour en faire ce palmarès. 

Caroline Janvier et son équipe à sa permanence orléanaise.

Et, toujours selon Capital, les députés de La France Insoumise, des Républicains et du PS seraient plus assidus que ceux de LREM. « Certains ont été heurtés, blessés même de passer pour des paresseux alors même qu’ils sont très actifs », a réagi le patron du groupe LREM, Richard Ferrrand, le président du groupe, dans Le Monde. En effet, la présence dans l’hémicycle ou dans les commissions, ne sont pas les seuls critères de travail à l’Assemblée. Rien qu’à propos des amendements, au sein du groupe LREM, ils sont décidé en réunion de groupe.  Pour sa part toujours dans cet article du Monde François de Rugy veut donner plus de « visibilité » aux travaux des députés, que ce soit avec un système de badge ou à travers des vidéos. Sans parler du travail non mesuré, lors des retours en circonscription.

Pour sa part la députée du Loiret (2ème) Caroline Janvier qui se retrouve 461 ème dans le classement de Capital avec 1030 points (Marianne Dubois LR n’est guère mieux lotie avec une 411 ème place et 1166 points) a décidé de réagir en s’évertuant à la plus parfaite transparence. Dans un communiqué envoyé à la presse, elle fait état de toutes ses activités d’élue dans les moindres détails. On constatera en lisant ce journal de bord que la « cancre » Janvier est loin de se tourner les pouces. Nous le publions in extenso, car il illustre par ailleurs bien, à l’heure de tous les populismes, les activités d’un(e) parlementaire au quotidien.

Ch.B

————————————————————–

Janvier dit tout sur son mois de…janvier

Les actions nationales et locales de la députée Caroline Janvier en janvier
.
Elle a  attiré l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le refus de certaines CPAM de prendre en charge certains frais médicaux complémentaires, comme ceux liés à l’orthophonie ou à la kinésithérapie, au sein des établissements médico-sociaux, le 26 décembre ;
– reçu une réponse du cabinet du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur les dangers pesant sur les forêts classées « forêt de protection », le 23 janvier ;
– attiré l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur, sur le programme innovant de prise en charge d’équipe chien guide et déficient visuel en cas d’accident, le 30 janvier. 

Caroline Janvier a aussi solennellement voté deux textes ce mois-ci :  Résolution pour un nouveau Traité de l’Élysée, et pour accroître le rôle des parlements dans la coopération franco-allemande
À l’occasion du 55e anniversaire du Traité de l’Elysée, signé par Konrad Adenauer et Charles de Gaulle, Caroline Janvier a voté en faveur de la résolution pour un nouveau Traité de l’Elysée. À l’heure où l’euroscepticisme gagne du terrain, venant des deux extrémités de l’échiquier politique, il est important de réaffirmer les valeurs européennes, et la volonté de construire une Europe plus unie, plus efficace, et plus protectrice.

– Première lecture du projet de loi pour un Etat au service d’une société de confiance, dit « droit à l’erreur » 

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture, le mardi 30 janvier, le projet de loi pour un Etat au service d’une société de confiance. Ce texte novateur, qui participe à recréer de la confiance, repense la relation entre les Français et leur administration, et contribue de ce fait à la transformation du pays. Caroline Janvier a, pour ce texte, présenté au groupe La République en Marche neuf projets d’amendements, dont deux qui ont été retenus pour être débattus en séance. Elle a notamment défendu en son nom un amendement d’appel1 visant à faire du langage « Facile à lire et à comprendre » la règle dans les échanges entre les citoyens et l’administration. Cette mesure nécessitant un travail de concertation plus poussée, Caroline Janvier a obtenu l’assurance que cette mesure serait travaillée au sein des réformes du programme « Action Publique 2022 ».
Elle veillera donc dans ce cadre à la mise en œuvre de cette mesure, qui entend lutter contre les difficultés de certains publics à comprendre l’administration et ses démarches, et qui est une véritable source d’égalité entre les citoyens.

Présidente de France-Russie

Avec sa casquette de France-Russie.

Dans le cadre de ces fonctions de Présidente du groupe d’amitié France-Russie, elle a reçu pour une conférence ayant pour thème « L’économie russe à l’approche des échéances politiques et sportives en 2018 », le Cercle Kondratieff et son Président, Gérard Lutique, ainsi que sa Secrétaire générale Nathalie Lorrain, qui est aussi Présidente de l’association du programme Présidentiel France Russe. Toujours dans le cadre de sa Présidence, mais aussi en tant que députée du Loiret, Caroline Janvier a rencontré le Ministre Représentant de la République du Tatarstan en France,
Iskander Ioussoupov. Le Tatarstan, une république puissante économiquement et autonome de la Fédération de Russie, développe des partenariats économiques avec les acteurs institutionnels et les entreprises françaises. Ils ont évoqué ensemble le fait régional et les potentialités de coopération. Caroline Janvier souhaite dans ce cadre organiser des rencontres en Région Centre-Val de Loire pour faire bénéficier les entreprises du territoire de cette opportunité.

Les actions locales 

Caroline Janvier s’engage dans plusieurs dossiers locaux au sein de la deuxième circonscription du Loiret : – La fermeture du bureau de poste des Aydes
Caroline Janvier se félicite du mois supplémentaire d’ouverture du bureau de postes des Aydes. Devant le manque de solution de repli convaincante au bénéfice des usagers, à ce stade, cette décision est une bonne nouvelle afin que la continuité du Service public soit assurée.
– L’échangeur à hauteur des communes de Saran et Gidy sur l’autoroute A10
L’opération a été inscrite au projet de plan d’investissement autoroutier, qui vise à contribuer au développement économique des territoires, à favoriser leur desserte par l’usager de l’autoroute, à améliorer la qualité des infrastructures et à faciliter la transition énergétique et écologique des autoroutes concédées. La mise en œuvre de ce plan nécessite la passation d’avenants aux conventions de concession approuvés par décret en Conseil d’Etat. Depuis l’entrée en vigueur de la loi du 6 août 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières est obligatoirement saisie de tout projet d’avenant ayant une incidence sur les tarifs des péages. Le Gouvernement examine actuellement les suites à donner aux avis qui ont été rendus sur un certain nombre d’opérations inscrites au plan. La Ministre chargée des transports, Madame Elizabeth Borne, a assuré à Caroline Janvier que le soutien porté à ce projet « sera pris en considération ».
– La rupture de l’accompagnement et du suivi des travailleurs d’Etablissements et services d’aide par le travail (ESAT) par le service de médecine du travail du Loiret
Saisie par la fédération des associations pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) du Loiret concernant la rupture de l’accompagnement et du suivi des travailleurs en ESAT par le service de la médecine du travail du Loiret, Caroline Janvier a écrit à Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, et au Préfet de Région Centre-Val de Loire et du Loiret, Jean-Marc Falcone, afin de trouver collectivement une solution pour les travailleurs d’ESAT du Loiret.
– Création d’un accueil de jour de l’association Espoir 21
Après de longs échanges avec l’association Espoir 21 au sujet de leur projet d’accueil de personnes handicapées, et la sollicitation du Conseil Départemental du Loiret sur ce sujet, Caroline Janvier salue l’avancée des discussions avec le Conseil Départemental pour l’ouverture d’un accueil de jour. C’est une première étape nécessaire vers la réalisation d’un projet pérenne de lieu de vie et d’accueil (LVA). 

Les rencontres et les rendez-vous ce mois-ci en circonscription:
Caroline Janvier a reçu en entretien au sein de sa permanence (liste non exhaustive) :
Le collectif Stop Paradis fiscaux 45 ; la Ligue des droits de l’homme 45 ; Jean Candiago, directeur territorial d’ENEDIS ; Marcel Mallet, Président de l’Union départementale des associations de combattants victimes de guerre ;
une délégation Honda Motor Europe et Honda France Manufacturing ; Martine Burguière, Présidente de Loiret Nature Environnement ; Jack Thorel, DG d’ARAIR Assistance ; Jean-Luc Coopman, directeur régional de la CDC ; Bernard Didier, Président de la Société des membres de la Légion d’Honneur du Loiret ; Catherine Baudoin, directeur de la MFR de Chaingy ; Christian Codron, bénévole à l’Association nationale des visiteurs de prison ; Yves Mérillon, responsable des Restos du Cœur du Loiret ; Tom Raybaud, Président de l’Association des chiens guides d’Orléans ;
Gérard Degrave, Président de l’Union départemental des associations familiales ; Jean-Marc Bernard, maire honoraire de La Chapelle St Mesmin ; Nicolas Campes, professeur des écoles à Saran et porteur du projet 2018 du parlement des enfants dans la 2e
circonscription du loiret ; Stéphane Pellé, enseignant et porteur du projet « 100% Réussite » ; Claire
Boissier, Présidente de l’ADASI 45 ; Nicolas Bonneau, maire de La Chapelle St Mesmin ; Etienne Bordry, délégué régional d’Orange. Elle a rencontré au cours de ses déplacements dans la circonscription les acteurs suivants :
Florence Parly, Ministre des armées, dans le cadre de la cérémonie de livraison du nouveau C-130J Super Hercules, sur la base aérienne de Bricy, et en présence de Jamie McCourt, l’Ambassadrice des Etats-Unis en France.
Une délégation territoriale de Pôle Emploi, lors de sa visite du centre Pôle Emploi d’Ingré, où a pu lui être présenté un ensemble d’offres de services, en présence notamment de Marie-Pierre Le Maout, directrice de l’Agence Pôle Emploi Orléans Ouest et Patrick Boissy, Directeur territorial pour le Loiret.
Hugues Saury, sénateur, lors de l’inauguration de sa permanence parlementaire.
David Giovannetti, lors du festival Rir’O Centre.
David Faucon, maire de Beaugency, pour un rendez-vous en mairie de Beaugency.
Edouard Detrez, entrepreneur et fondateur du « Fauteuil roulant français », lors de l’étape qu’il a effectué à Orléans durant son périple à travers le pays le menant à Paris.
Francis Lheure, Président de l’UDEL, lors d’un déjeuner.
Le cercle handicap LaREM Loiret, lors d’une rencontre dans un café du centre-ville d’Orléans.
Elle a assisté à des cérémonies de vœux :
Pascal Gudin, maire d’Artenay ; Maryvonne Hautin, maire de Saran ; Gérard Huchet, maire de Tournoisis ; Edouard Philippe, Premier Ministre ; François Bonneau, Président de la Région Centre-Val de Loire ; Pauline Martin, maire de Meung-sur-Loire ; Chambre d’Agriculture du Loiret ; Martial Savouré-Lejeune, maire de Cercottes ; Anita Beinier, maire du Baccon ; Centre de Gestion de la Fonction publique territoriale du Loiret ; Jean-Pierre Bothereau, maire de Huisseau-sur-Mauves ; Martine Mahieux, maire du Bardon ; Bruno Vivier, maire de Charsonville ; François de Rugy,
Président de l’Assemblée nationale ; Alain Touchard, maire d’Ormes ; Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Loiret ; Marc Gaudet, Président du Conseil Départemental du Loiret.
À Paris
Dans le cadre des Etats généraux de la bioéthique, lancés officiellement le 18 janvier, Caroline Janvier a rencontré :
Cédric Villani, mathématicien et député de l’Essonne ; Hervé Chneiweiss, Président du comité d’éthique de l’INSERM ; Anne Courrèges, Directrice générale de l’Agence de Biomédecine. Elle a aussi auditionné, avec ses collègues et au sein de la commission des Affaires Sociales, Jean François Delfraissy, Président du Conseil National Consultatif d’Ethique, qu’elle rencontrera en février.
Dans le cadre plus large de ses fonctions parlementaires, Caroline Janvier s’est entretenue avec : Guillaume Blanchot, DG du CSA ; Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargée des personnes handicapées ; Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances ; Stéphane Séjourné, Conseiller politique du Président de la République.

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Elle était effectivement présente lors du passage à Orléans d’Edouard Detrez, en fauteuil roulant.
    Elle était la seule parlementaire du Loiret et n’a pas fait un passage éclair comme d’autres pour la photo, mais a discuté longuement avec Edouard de ses difficultés à développer son entreprise.

  2. Pas convaincu par ces explications.
    Comment fait le champion du classement avec “450 amendements, 851 interventions dans l’hémicycle, 53 présences en commissions” ? Ca, c’est du travail parlementaire concret.
    Et l’alibi de la présence sur le terrain, en circonscription, franchement … (les week-ends, voire le lundi, sont faits pour ça quand on a choisi ce métier : et qu’on ne prenne pas le prétexte de la vie de famille ou alors on ne fait qu’un mandat pour-voir-grandir-(s)es-enfants).
    Sans parler du fait que le classement est figé à fin décembre 2017 et que la député répond avec son activité de janvier 2018 …

    • En même temps (comme dirait son grand Président des riches qui nous a fait croire que, avec lui, c’était différent …) si elle s’appelle Janvier, c’est normal qu’elle ne travaille qu’un mois, non ?

      • Il y a une faute de frappe dans votre pseudo : ortonese alors que le bon est ortonaze

        • Navré, Jeanain, Ortonese est mon patronyme et j’en suis fier. Je suis sincèrement navré si je vous ai profondément blessé en égratignant ainsi votre chère Caroline, je vous promets je ne le ferai plus, même si certaines vérités sont bonnes à dire.

  3. … je pense que beaucoup de gens les attendent sur les marchés ! Explication dans le texte , sur les baisses diverses et variées … de pouvoir d’achat et facilitations pour les “riches”!
    Personnellement je regrette mon vote du deuxième tour pour “le petit chose” contre la Marine . De quoi avons nous peur ? En 2022 je réagirai différemment mais resterai Républicain tout en ne votant pas pour ces arrivistes ! La liberté ou la mort … ça reste d’actualité !

  4. J’ai été candidat à la candidature pour les législatives pour la République en marche et je n’ai pas été retenu. Caroline Janvier a été élue députée à ce poste et je n’en tire aucune rancœur bien au contraire. Elle est meilleure parlementaire que je ne l’aurais été. Je pourrais aller dans la justification en pondant un bloc de 3 000 signes pour la défendre mais ce n’est pas la peine. Je constate chaque jour son travail, celui de ses collaborateurs, son intérêt pour êtres et son attachement à comprendre les différentes situations complexes. Pour avoir été copains ou ami avec nombre de personnalité politiques je peux témoigner que Caroline Janvier est une personne exceptionnelle qui est une richesse pour le Loiret et pour la France. Moi, je ne signe pas d’un pseudonyme, je signe de mon nom Éric Chapeau-Åslund. Qu’on cherche mon nom sur Google, qu’on regarde ce que fut ma vie et mes œuvres accomplies, qu’on comprenne que Caroline me surpasse et qu’elle dessine une France plus belle que celle que nous connaissons. Sa force est l’espérance, son cap est le bien commun, son but est la réussite… Toutes celles et ceux qui me connaissent savent que ni le mensonge ni la flagornerie ne sont ma tasse de thé. Caroline, trois fois yes.

  5. Branque, niais et autres qualités du même tonneau, qu’importe, il suffisait d’être LREM pour être élu…

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail