Jeunes migrants et l’école – enjeux éducatifs au Bouillon-Orléans

L’ESPE et Le Bouillon proposent de réfléchir aux pratiques scolaires offertes aux jeunes lancés sur les chemins de l’exil. Comment sont-ils pris en charge par les équipes éducatives dans les camps de réfugiés et à leur arrivée en France ? L’école est-elle toujours un lieu privilégié d’intégration et de reconstruction des jeunes migrants ?

Dans le cadre du projet “Arts et Culture” 2017-2018 de l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education, l’ASLA s’est associée en soutenant et facilitant la participation de l’artiste photographe réfugié d’origine syrienne Manar Bilal.

La séance se déroulera comme suit:
– introduction rapide des participants et de la soirée par Jean-Louis Tallon (directeur du Bouillon)
– projection des films
– intervention des invités à partir de 3 questions: prévoir 3 ou 4 min pour chaque questions.

Cette table-ronde réunira différents acteurs engagés dans l’accueil des jeunes fragilisés par l’acculturation et l’instabilité géographique :

–        Manar Bilal – photographe syrien réfugié en France

–        Nadejda Tilhou – 100 Soleils (projection du court métrage Abdoul)

–        Renaud Mettre : Conseiller départemental et président de Tivoli Initiatives et co-président de de l’association Médina (ONG humanitaire internationale d’urgence et de post urgence pour les victimes civiles des conflits)

7 février 2018 – 18h30 – 20h : Table-ronde – « Jeunes migrants et l’école – enjeux éducatifs »

Lieu : Le Bouillon rue de Saint Amand Université d’Orléans – Campus Orléans La Source (arrêt de tram : Parc Floral)

http://www.univ-orleans.fr/culture/le-bouillon






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail