Football: La Berrichonne poursuit sur sa lancée

Vainqueur de Bourg-en-Bresse 3-1, La Berrichonne, dans des conditions météos assez délicates, a remis les pendules à l’heure et effacée le camouflet du match aller (3-0).  Sur une pelouse de Gaston-Petit tantôt blanche tantôt verte, en fonction de la neige sur le terrain, les Castelroussins ont désormais quasiment assuré leur maintien.

Après les 9 buts encaissés en Coupe de France, en début de semaine, face à Marseille, l’équipe d’Hervé Della Maggiore, le coach du FBBP01 (Football Bour-en-Bresse Peronnas 01), se devait de redresser la tête. Dans ce contexte, une Berrichonne avec un peu le melon pouvait tomber facilement dans ses propres errements. Sauf que, à l’aller, les trois buts encaissés étaient un peu restés en travers des Bleu et rouge.

Les locaux étaient donc prévenus mais, pourtant, ce sont les visiteurs qui avaient ouvert le score à la 40e par un but d’Adama Sarr. Une concrétisation presque normale pour une équipe de Bourg habile dans les contre-attaques avec un Koumemba  précis à la distribution pour Court ou Sarr. Ces derniers avaient été les premiers en actions sans vraiment placer Pillot, le gardien de la Berri, en danger. D’ailleurs, il fallait attendre la 21e minute pour que les locaux aient enfin un tir par Benrahma (21).

L’avantage de Bourg-en-Bresse avait été vite gommé par un tir de Barthelme (43e) juste avant que Sidy Sarr ne donne un but d’avance, cette fois en faveur des Berrichons. A la pause, les locaux avaient déjà fait le plus dur : revenir dans une rencontre où ils avaient quelque peu malmené puisque, outre le but de Bourg, Pillot, avait permis à son équipe de rester à flot en stoppant un penalty. La seconde période était alerte malgré la neige dans le ciel berrichon et sur une pelouse parfois glissante. C’est à la 79e minute de jeu que Benrahma enfonçait définitivement le clou en enchaînant une frappe après avoir pris le meilleur sur deux défenseurs de Bourg-en-Bresse. A 3-1, il semblait que la cause était entendue et les dernières minutes ne changeaient rien à l’affaire. D’autant que, Sarr, tir des 40m qui s’écrase sur la transversale (84e), Boukari qui perd son duel face à Callamand (86e), le gardien de Bourg-en-Bresse, et enfin Khadda (90e) étaient en passe de saler un peu plus la note. Avec une 8e place au classement, la Berrichonne de Châteauroux n’est plus qu’à 2 points d’une 5e place synonyme de barrage. Pas si mauvais comme objectif pour une équipe qui visait simplement le maintien au début de la saison. Surtout, sans y prendre garde, le club berrichon est en train de réaliser sa meilleure saison en Ligue 2.

 

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail