Orléans : le Parti Socialiste a t-il trouvé son nouveau point Faure ?

Qui c’est le plus fort, évidement c’est Olivier. Olivier Faure le député de Seine-et-Marne, patron du groupe à l’Assemblée. Il est vrai que les socialistes ces temps-ci n’ont pas tellement le cœur à chanter. Olivier Faure, c’est  celui qui s’est sacrifié, un peu maso, un peu suicidaire, genre mission impossible, c’est lui qui est chargé de donner le coup de pied au fond de la piscine pour faire remonter un parti qui a coulé corps et bien à la présidentielle et aux législatives.  Ils sont quatre à briguer le poste , mais il part largement favori.

Olivier Faure et les militants socialistes lundi à Ingré.

Un parti qui ne sait plus où il en est, qui se retrouve même à la rue à Paris , qui ne sait plus où il habite depuis qu’il a vendu son siège de Solférino. Olivier Faure, part largement favori pour devenir le premier secrétaire du PS les 15 et 29 mars avant le congrès d’Aubervilliers. Olivier Faure, il faudra vraiment qu’il le soit pour ressusciter un parti dont les troupes et les électeurs ont été transférés à En Marche ! lors du mercato du printemps 2017 ou qui ont suivi Benoit Hamon, le candidat socialiste à la présidentielle, auteur d’un fiasco retentissant, voire Mélenchon.

Lycéen à Pothier

PS

Olivier Faure ne peut pas être tout a fait mauvais : il a fait ses classes dans la vie et au parti à Orléans. Élève du lycée Pothier, il a ensuite fréquenté la fac de Droit et de Sciences éco de la Source et il a vécu une dizaine d’années à Saran. Sans pour autant être attiré par le Parti Communiste. D’ailleurs, après être entré au PS par la porte du MJS puis de la fédération du Loiret boulevard Alexandre-Martin, que lui a grande ouverte Valérie Corre l’ancienne députée du Loiret, Olivier Faure s’était même présenté à des cantonales en 1994 sur Ingré-Saran contre l’indéboulonnable communiste d’alors Michel Guérin.

Olivier Faure en culotte courte

Le PS a t-il trouvé son point Faure?

Hier soir à Ingré, près d’Orléans, Olivier Faure n’était pas en terre inconnue c’était le retour  aux sources pour le présumé futur 1er secrétaire. Ils étaient 130,  et comme l’a dit Valérie Corre, l’ancienne députée, il y avait longtemps que l’on n’avait pas vu autant de socialistes rassemblés ! Il y avait là Carole Canette la future secrétaire de la Fédération du Loiret, son “futur” prédécesseur Olivier Frézot, et des historiques comme François Bonneau, le président de Région, Jean-Pierre Sueur le sénateur, Christophe Chaillou, le maire de Saint-Jean-de-la-Ruelle, conseiller départemental, qui a connu Olivier Faure en culotte courte au MJS du Loiret, et bien d’autres encore, comme Rémy Blondel, l’ancien 1er fédéral et Baptiste Chapuis, un jeune ancien secrétaire fédéral et quelques jeunes du MJS d’aujourd’hui. Il y avait même dans la “grande famille” qui faisait cercle autour d’Olivier Faure, des socialistes du Cher de l’Indre et le 1er secrétaire de Loir-et-Cher. Des hollandistes, des historiques qui voteront Stéphane le Foll, un des trois autres candidats porteur de motion, avaient même fait le déplacement d’Ingré.

Olivier Faure qui veut rassembler même ceux qui se sont combattus y compris violemment hier.  S’il arrive, à mater les égos socialistes, trop… fort ce futur 1er secrétaire. Il est vrai que dans le temps il a bossé tant auprès de Martine Aubry que de François Hollande. Au PS on ne dit plus “l’art de la synthèse”, mais ça y ressemble bigrement.

Charismatique, doté d’une dialectique affûtée, Olivier Faure se refuse à voir le PS n’exister que dans un espace réduit entre les macronistes, la droite de Wauquiez et Mélenchon. “On a un gouvernement qui n’est pas de gauche et une gauche qui n’est pas de gouvernement”, dit-il en promettant qu’à Aubervilliers, “Ce sera un nouveau départ, ce sera Kippour, le Grand Pardon mais une seule fois”. 

Des Faure, la politique en France en a connu pas mal, un Félix Faure, président de la République, un Edgard Faure président du Conseil et un Maurice Faure, ministre, proche de François Mitterrand… Sans doute un bon présage pour ce nouveau Faure, 49 ans, à qui il ne reste plus qu’à se faire un prénom.

Ch.B

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.