Le Centre-Val de Loire ne peut pas accueillir toute la misère nucléaire…de France

Nous ne sommes plus en janvier et pourtant les voeux, qui ne seront pas pieux espérons-le, vont pleuvoir comme à Gravelotte, jeudi à la session du conseil régional. Après l’information sortie par Reporterre sur l’implantation d’une piscine de stockage des déchets de longue durée à Belleville (Cher), le Président François Bonneau (PS) était monté au créneau dans un long communiqué. expliquant que “le Val de Loire n’est pas une poubelle”. Suivi (ou précédé) en cela par un certain nombre d’élus locaux et par “ses” Verts, ceux du Conseil régional qui gouvernent avec lui l’exécutif. Des Verts qu’il a aussi câlinés avec ses protestations véhémentes à propos du rapport Spinetta sur la réforme de la SNCF.  

La centrale de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher), une des plus vétustes du parc nucléaire.

Angle d’attaque de l’opposition socialiste la “recentralisation” opérée par le gouvernement sur certaines thématiques (formation, apprentissage, liaison ferroviaire…), est en marche (!) partout sauf dans le domaine des déchets…! Ce qui fait dire à François Bonneau: “les déchets nucléaires c’est inacceptable, notre région fait déjà une large place au nucléaire avec quatre sites que la population supporte on ne peut pas aller au-delà”. C’est la réponse du président de région à ceux qui l’accusent de pratiquer le “pas de ça chez moi”, alors que le nucléaire étant une réalité en France, il faut bien accueillir quelque part les déchets qui en résultent. Et comme La Hague est saturé…D’autant que les centrales de la région (Chinon, Dampierre, Saint-Laurent, Belleville), parmi les plus vieilles du parc français sont aussi engagée dans le “grand carénage” qui vise à les prolonger au-delà de 40 ans.

Et François Bonneau d’ajouter: “l’électricité produite dans notre région va en majorité en île-de-France”. Autrement dit chacun son tour: la région Centre-Val-de-Loire ne peut pas accueillir toute la misère nucléaire du monde… et même de France.

En vertu de quoi, un vœux sera proposé jeudi aux conseillers régionaux qui devrait recueillir un large consensus hormis le Front national qui lui parle de “pression des écologistes”.

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Environ 3/4 de notre électricité est nucléaire, pour les très écologiques véhicules électriques.
    Pour reprendre une ancienne publicité EDF, des trains nucléaires, le bon bourgeois écolo avec sa voiture nucléaire, même le propret tram est nucléaire, mon rasoir électrique aussi… !

    • Le “bon bourgeois” écolo que je suis n’a pas de voiture, ni diesel, ni électrique et consomme son électricité en provenance d’Enercoop. Et en plus, il paye ses impôts sans broncher pour renflouer les entreprises dites publiques qui voient leurs comptes dans le rouge par obstination nucléocrate.

      D’autres idioties haineuses à corriger, ou ça ira ?

      Parce que Tchernobyl ou Fukushima ne sont pas des chimères, parce que le nucléaire c’est dangereux et remplaçable.

      • Pourquoi idioties haineuses ? Le “bon bourgeois écolo” prend la mouche, il se sent visé ?
        Pour moi le “bon bourgeois écolo” ressemble à Nicolas Hulot. Qui est le plus fortuné du gouvernement actuel ?
        Pensez-vous être le seul à payer des impôts, s’agit-il d’un devoir ou d’un privilège selon vous ?
        Je n’en suis pas dispensé et lorsque je vois la misère de certains, je suis heureux d’en payer !
        Vous n’êtes pas un homme politique d’importance et aucune leçon à recevoir !

  2. c’est vrai que les déchets c’est toujours mieux chez le voisin… M. Bonneau se fait de la pub à bon compte et ferait mieux d’exiger une concertation nationale sous l’égide de ce bon Monsieur Hulot et non d’EDF qui ne peut que nous rouler dans la farine

  3. M. Bonneau est très à l’aise pour s’opposer à ces lieux de déchets… on ne la pas entendu lors des précédents quinquennats pour le démantèlement des centrales. Son post Facebook a mystérieusement disparu lorsqu’on lui rappelé ces faits. On l’entend jamais sur le danger des centrales de la région ni sur l’urgence d’arrêter de produire des déchets.
    Il faut les stocker ces déchets et arrêter la position “pas chez moi”. La Hague doit être securisee.
    Petit rappel: http://www.lepoint.fr/societe/le-jour-ou-la-france-a-frole-le-pire-22-03-2011-1316269_23.php

  4. S’abriter derrière des principes inflexible conduit à l’ immobilisme et au non sens.
    Toute activité humaine à des avantages et des inconvénients, l’abandon par l’Allemagne est une catastrophique écologique pour le gaz carbonique émis et les déchets produits, notamment les particules fines. Les véhicules électriques allemands sont donc beaucoup plus polluants que les véhicules à moteur thermique car ils utilisent de l’électricité fabriquée avec du charbon.
    Il faut analyser chaque situation en tenant compte de tous les effets environnementaux, économiques et de tous les besoins de consommation et de sûreté d’approvisionnement en énergie.
    Ceci relève d’experts de haut niveau qui doivent être indépendants et établir des propositions d’orientation de la politique énergétique mentionnant les avantages et inconvénients chiffrés de chaque voie.

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail