Des militaires américains à Orléans, une rencontre herculéenne !

Alors que la France vient de recevoir le premier de ses quatre Hercules C 130 J, la métropole d’Orléans a accueilli le 1er mars dernier les militaires et civils américains stationnés à la base de Bricy. L’occasion de rappeler les relations privilégiées que la France entretient avec les États-Unis.

L’US Air Force à Orléans. Une dizaine de militaires et civils américains étaient présents  début mars à l’Hôtel Groslot, dans le cadre d’une réception tenue à leur honneur par la métropole d’Orléans. Pilotes et techniciens d’Outre-Atlantique sont actuellement stationnés à la base aérienne d’Orléans-Bricy. Leur mission : partager leur expertise avec l’Armée de l’air française suite à l’acquisition par la France de quatre Hercules C 130 J, un avion de transport américain fabriqué par Lockheed Martin.

Abel Moittié, conseiller municipal en charge des relations avec les associations patriotiques, est venu remercier en personne le personnel américain, et a profité de l’événement pour rappeler l’amitié que porte la France aux Etats-Unis.

« Une amitié qui dure depuis 200 ans, et je l’espère, durera encore au moins 200 ans » ajoute le président de l’association France Etats-Unis du Loiret Claude Rozet, dans la langue de Shakespeare.

L’arrivé de l’Hercules C 130 J à Bricy le 15 janvier 2018.

Pour rappel, la France a reçu le premier de ses quatre Hercules C 130 J le 15 janvier dernier à la base de Brécy, lors d’une cérémonie à laquelle a assisté la ministre de la Défense Florence Parly. Le deuxième devrait arriver au printemps prochain. D’après Brian Prentyce, ancien pilote de l’US Air Force reconverti en ingénieur en avionique, le dernier modèle d’avion Hercule « est plus rapide, peut voler plus haut, et nécessite seulement 3 personnes pour le piloter, contre 5 sur l’ancien modèle ».

NPVS

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Article instructif qui m’a permis de découvrir que la municipalité s’est dotée d’un “Conseiller municipal en charge des relations avec les associations patriotiques” !
    Un conseiller municipal rien que pour les associations “patriotiques” ! Et les autres catégories d’associations, ont-elles droit, elles aussi, à un conseiller municipal en charge des relations avec chacune d’entre elles ?
    À moins qu’il ne s’agisse d’une erreur de la part de Mag’Centre !

Les commentaires pour cet article sont clos.