La ville d’Orléans se porte partie civile en soutien à Béatrice Odunlami

Adjointe au maire chargée de l’événementiel, Béatrice Odunlami comme nous l’avions révélé lundi a porté plainte à la suite d’injures racistes à son encontre, propagées par des sites identitaires et des réseaux sociaux. Mais elle a aussi déposé auprès du procureur une plainte en diffamation pour les articles qui l’accusent d’avoir manipulé la désignation de Mathilde Edey Gamassou, la jeune d’Arc 2018, d’origine béninoise comme elle.

On imaginait bien que cette plainte ayant été déposée en tant qu’adjointe, elle avait eu l’aval du maire d’Orléans. Olivier Carré (DD) vient de le confirmer en apportant son soutien à Béatrice Odunlami (LREM) puisque comme le président de la Métropole l’a indiqué à la République du Centre, la ville vient de se porter partie civile dans cette affaire.

Afficher les commentaires