La ville d’Orléans se porte partie civile en soutien à Béatrice Odunlami

Adjointe au maire chargée de l’événementiel, Béatrice Odunlami comme nous l’avions révélé lundi a porté plainte à la suite d’injures racistes à son encontre, propagées par des sites identitaires et des réseaux sociaux. Mais elle a aussi déposé auprès du procureur une plainte en diffamation pour les articles qui l’accusent d’avoir manipulé la désignation de Mathilde Edey Gamassou, la jeune d’Arc 2018, d’origine béninoise comme elle.

On imaginait bien que cette plainte ayant été déposée en tant qu’adjointe, elle avait eu l’aval du maire d’Orléans. Olivier Carré (DD) vient de le confirmer en apportant son soutien à Béatrice Odunlami (LREM) puisque comme le président de la Métropole l’a indiqué à la République du Centre, la ville vient de se porter partie civile dans cette affaire.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Pour info: le site qui a proféré des injures inadmissibles en France est américain et donc intouchable car comme il est dit sur le site: “Propriété de Richard McMillan, citoyen américain, Démocratie Participative est un site US d’expression française placé sous la protection du Premier Amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique.” La plainte n’a donc aucune chance d’aboutir. En revanche les gogos français qui auraient la stupidité de le reproduire vont manger bon! Trump l’a dit: America is great again…

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail