Région : les élus reçus par la ministre de la Santé sur la désertification médicale

Mercredi 6 mars, le président de la Région Centre-Val de Loire François Bonneau a conduit une délégation d’élus de la région pour échanger avec Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé sur les questions d’accès aux soins, de désertification médicale, et de formations médicales et paramédicales.

Agnès Buzyn.

La délégation était composée d’élus de métropoles Christophe Bouchet (maire de Tours) et Olivier Carré, (maire d’Orléans-Métropole) ; d’élus de territoires ruraux : Lionella Gallard (maire de Cheverny et conseillère départementale du Loir-et-Cher), Anne Leclercq (vice–présidente du Conseil régional déléguée à la Santé et aux formations sanitaires et sociales), Anne Besnier (vice-présidente du Conseil régional déléguée à l’Enseignement supérieur et à la recherche), Serge Méchin (président du Pays Loire-Val d’Aubois, conseiller départemental du Cher), et Claude Térouinard (président du Conseil départemental d’Eure-et-Loir).

François Bonneau.

L’entretien a duré près d’une heure et demie ; les échanges ont permis d’aborder les questions fondamentales pour garantir l’accès aux soins de l’ensemble des habitants de la région telles que la formation initiale des médecins (PACES, PACES décentralisée, Numerus Clausus). La dotation insuffisante de la région en postes d’internes, en postes de chefs de clinique notamment. Les coopérations interprofessionnelles et la nécessité de former les professions paramédicales pour gagner du temps médical notamment grâce aux délégations de tâches. Le déploiement de la télémédecine comme vecteur de la transformation du système de santé.

Des axes de travail vont être mis en place dans les prochaines semaines autour de la création de 300 postes d’assistants partagés dédiés aux zones sous-denses en matière médicale (la région doit bénéficier d’un nombre important de ces postes permettant aux jeunes médecins diplômés un exercice partagé entre un Centre Hospitalier et une structure ambulatoire). L’expérimentation d’organisations innovantes du système de santé (coopérations public/privé, ville/hôpital, ou CHRU/CHRO)  ouvrant des financements complémentaires. 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail