Palestine: terre des rêves, un état rêvé

La production architecturale à la lumière du rêve d’un état/nation

© Department Of Architectural Engineering of Birzeit University

Symposium dans le cadre de la Biennale d’Architecture d’Orléans

Lorsqu’il s’agit de la scène architecturale en Palestine, une série de questions demeurent sans réponse. De nombreux historiens se concentrent sur l’histoire et l’héritage de l’architecture palestinienne ; d’autres sur le futur de la Palestine parlant de concepts reliés à la décolonisation de l’architecture. Il est rare de trouver des études qui portent sur la scène architecturale contemporaine palestinienne et comment elle s’intègre ou non à la scène professionnelle internationale de l’architecture et à celle du monde arabe. Cette rencontre explore l’architecture et l’environnement bâti en Palestine comme moyen de compréhension du monde arabe global et des transformations que ce dernier subit.

Cette journée d’étude aborde la production architecturale en Palestine à la lumière du/des rêve(s) palestinien(s) d’un état/nation. Le symposium se concentre principalement sur les états changeants de l’imaginaire et de ses répercussions sur la scène architecturale. Nous explorerons l’architecture et l’environnement bâti en Palestine comme moyen de compréhension du territoire palestinien et son lien aux mondes arabes.

Avec la participation de :

Mr Dr. Yasser Elsheshtawy, professeur associé d’architecture à l’Université de Columbia et chercheur invité à l’Institut des États arabes du Golfe à Washington, DC
Mme Arch. Nadia Habash, Chef de projet et directrice de Habash Consulting Engineers (HCE) et conférencière associée au Département d’Architecture de l’Université de Birzeit, Palestine
Mr Dr. Arch. Shadi Ghadban, professeur agrégé au Département d’Ingénierie architecturale à la Faculté d’Ingénierie de l’Université de Birzeit, Palestine
Mr Dr. Abaher El Sakka, professeur associé au département des sciences sociales et du comportement de l’Université de Birzeit, Palestine

Coordination scientifique en collaboration avec l’Université de Birzeit :

Mme Dr. Shaden Awad, Professeur du Département d’Architecture de l’Université de Birzeit
Mme Arch. Dima Yaser, Professeur du Département d’Architecture de l’Université de Birzeit
Mr Dr. Yasid Al Rifai, Président de la chaire architecturale de l’Université de Birzeit

Samedi 17 mars 2018

>Déroulé des tables rondes

De 11h à 13h : Terre des rêves
– Le Moyen-Orient : Architecture entre tradition et mondialisation
– Architecture palestinienne : la nostalgie contre le moderne

De 14h30 à 16h30 : Le rêve des rêves – le projet d’un État
– Le politique – néolibéralisme: le rêve de l’État
– Architecture communautaire : l’imaginaire et la pratique
– La nouvelle ère : entre la Cisjordanie et Gaza

Tables-rondes en anglais – chaque table-ronde sera suivie d’un débat.

Navette gratuite Paris – Orléans

Le Frac Centre-Val de Loire met à disposition du public une navette aller-retour au départ de Paris :

• PARIS > ORLÉANS :
Départ de la navette à 8h30. Rendez-vous place Denfert-Rochereau – Paris 14e devant Monceau-Fleurs – 110 Avenue Denfert-Rochereau
Accès : RER B – métro lignes 4 et 6 – Bus 38, 68, 88, 276, Orly Bus – arrêt Denfert-Rochereau

• ORLÉANS > PARIS :
Navette de retour à 17h30. Rendez-vous devant le Frac Centre-Val de Loire
Arrivée à Paris estimée aux alentours de 19h30 – heure susceptible d’évoluer en fonction du trafic routier.

Tables rondes en entrée libre
Réservation conseillée pour la navette : contact@frac-centre.fr

Fonds Régional d’Art Contemporain de la région Centre-Val de Loire
88 rue du Colombier – 45000 Orléans
Entrée Boulevard Rocheplatte
T : + 33 2 38 62 52 00

Informations générales
contact@frac-centre.fr

Plus d’informations sur
www.frac-centre.fr
www.biennale-orleans.fr

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.