Législatives: Mélenchon, Wauquiez à Montargis, les oppositions sortent la grosse artillerie!

Laurent Wauquiez et Jean-Pierre Door.

A quelques jours de la législatives partielle de Montargis (4 ème circonscription du Loiret), qui se jouera dimanche prochain et le 25 mars, les partis font donner les grosses cylindrées. Preuve s’il en était besoin que cette élection invalidée par le Conseil constitutionnel fera figure de test national.

Mardi Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France Insoumise viendra soutenir son candidat Jérôme Schmitt, alors que c’est Alexis Corbières qui était prévu au départ. Le signe que FI ne s’interdit pas de figurer en finale de cette législative contre Jean-Pierre Door, tablant sur une implantation historique du Parti communiste (qui présente aussi un candidat) dans cette circonscription, et sur une faiblesse supposé du Parti socialiste. Pour s’inscrire en faux aussi au regard des deux partielles perdues par le parti de Jean-Luc Mélenchon, dimanche  en Haute-Garonne ,  (où le PS a redressé la tête) et en Guyanne. où FI en espérait beaucoup.

Même si le résultat le plus probable devrait être un nouveau duel au second tour (l’abstention probablement forte exclut une triangulaire) entre le sortant, LR, Jean-Pierre Door et Mélusine Harlé  (LREM), qui avait fini a huit voix en juin. D’où la venue de Laurent Wauquiez, le patron de LR mardi qui visitera une entreprise avant de tenir une réunion à 19h, à la salle des fêtes, avec Christian Jacob (prévu aussi le lendemain) et un autre député, Christophe Savignat Député du Val-d’Oise.

 Test fort aussi pour le Front national en passe de devenir “Rassemblement”, qui a toujours été bien implanté sur cette circonscription. Nicolas Dupont-Aignan fera le déplacement pour Debout la France et son candidat, Luc Bucheton, mercredi prochain (à Cepoy à 19h).

Entre les deux tours, il est prévu que Valérie Pecresse, la présidente de la région île-de-France apporte à son tour son soutien public à Jean-Pierre Door (mardi 20), alors que côté Mélusine Harlé, il se murmure le nom d’Edouard Philippe, le Premier ministre en personne qui ferait aussi le voyage en Gâtinais.

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Tous les partis font leur miel de cette élection, quand des millions d’abeilles crèvent en silence, en Gâtinais .

Les commentaires pour cet article sont clos.