Apprendre à s’informer, ça presse!

La ministre de la Culture vient d’annoncer le doublement  à 6 millions d’euros du budget consacré à l’éducation aux médias et la création d’une plate-forme de “décryptage” de l’information. Jérôme Bouvier qui organise du 14 au 17 mars à Tours, les Assises du journalisme, appelle à la création d’une Agence nationale de l’éducation à l’information.

 

 

 

 

Dans le même temps rien qu’à à Orléans, capitale régionale trois maisons de la presse viennent en quelques semaine de fermer, en plein centre ville. L’information ne se consomme plus, ou de moins en moins, par le papier. C’est un fait: “nos enfants ” dit Jérôme Bouvier, “sont soumis à un bombardement d’informations, d’images, d’émotions dont ils ne connaissent pas la provenance”. L’idéal serait que nos enfants (mais pas seulement les enfants) apprennent à s’informer, mettent en éveil leur sens critique et se demandent d’où vient l’info qu’ils découvrent sur leur smartphone.

Dans un sondage publié dimanche par le JDD (étude Viavoice pour les Assises du journalisme et le JDD), 92% des Français pensent que le journalisme, qui a si mauvaise presse, est utile et 42 % le considèrent même comme très utile. Allez comprendre! Une des principales missions  des journalistes (selon le sondage), seraient de “vérifier les informations fausses, les rumeurs, la désinformation“, les fameuses fake news. Exaltant pour les jeunes journalistes.

Les mêmes Français qui sont les premiers à se repaître des tombereaux de fausses et vrais nouvelles des réseaux “sociaux”, postés en vrac avec la propagande, la communication, le complotisme, les insultes, diffamations et autres scène de décapitation. Comme les hébergeurs et éditeurs de ces sites sont dans les faits intouchables, ne serait-ce pas aux pouvoirs publics, français ou européens, de signaler par un label, un signal visible, ce qui émane d’un site d’information ou non?..Ces sites reconnus par le ministère de la Culture et de la Communication par le truchement d’une Commission paritaire, sont répertoriés. Françoise Nyssens s’en souviendra peut-être lorsquelle prendra la parole en ouverture de ces Assises du journalisme à Tours.

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Les deux commerces où j’allais régulièrement sont fermés. Oups ! Il y a un malaise, au travail M. le directeur du tourisme, habituellement ce genre de magasins attirent les touristes, cartes postales, souvenirs…

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail