Législatives Montargis : Jean-Luc Mélenchon en petite forme mais conquérant

Le leader de la France Insoumise en meeting hier à Montargis entend bousculer le paysage local pour imposer son candidat au second tour.

Jean-Luc Mélenchon en meeting c’est d’abord un spectacle avec une mise en scène, des envolées lyriques, des trémolos dans la voix, des indignations tonitruantes. Mais mardi soir dans une salle bondée de Montargis le leader de la France Insoumise était en petite forme. Grippé, abattu, engoncé dans une doudoune, peut être démoralisé après la défaite de son candidat en Guyane, Mélenchon était dans un exercice mi-prof, mi-petit père du peuple. Mais il prévient « Je ne suis pas abattu mais triste » car il compte bien dépasser l’échec en Guyane dans la 4e circonscription du Loiret où la France Insoumise présente Jérôme Schmitt. Certes en 2017 LFI avait déclaré forfait préférant soutenir le candidat communistes qui avait apporté son soutien à Jean-Luc Mélenchon lors de la présidentielle. Cette fois la LFI a décidé de voler de ses propres ailes et donc de se présenter aussi contre Brunon Nottin, le candidat communiste. Pas une allusion pourtant à cette division de la gauche de la gauche sauf un mot pour dénoncer « les vilenies et les calomnies », celles, souvent émises par les communistes, faisant de Jérôme Schmitt un « parachuté ». « C’est absurde et indigne s’enflamme Mélenchon, il habite à 4 kilomètres de la circonscription et travaille surtout à la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly“.

« Oui je suis du peuple ! »

Jérôme Schmitt.

Jérôme Schmitt entend créer un « coup de théâtre » dimanche prochain pour passer le cap du premier tour. Comme Jean-Luc Mélenchon il prône le « dégagisme » de ceux « qui n’ont rien fait hier pour arrêter la progression de la pauvreté, ou de la désertification médicale ». “Dégagez-les !” insiste Jean Luc Mélenchon, “ils nous ont tout volé , on va tout leur reprendre. Leur monde, c’est celui de l’argent. Ils ont raison d’avoir la trouille ! ». Souvent accusé de populisme Jean-Luc Mélenchon assume : « Oui je suis du peuple ! ».

LFI aura fait descendre sur Montargis une grande partie de son état-major national pour soutenir Jérôme Schmitt. C’est dire si cette élection partielle est jugée capitale. « Toute élection partielle est importante” soutient Jean-Luc Mélenchon, “il faut aller voter dimanche et contrecarrer cette grève générale civique qui se manifeste par des taux d’abstention phénoménaux ». Un bulletin de vote qui doit d’abord permettre « transmettre votre indignation » face au monde des puissants, des riches et de « leur morgue de classe » ou de Macron qui veut « brader les services publics ». À tous les partenaires syndicaux et politiques qui seront dans la rue le 22 mars, il propose que « le peuple tout entier aille manifester un samedi ou un dimanche sur les Champs-Élysées ». Une « grande manif » qu’il avait déjà proposée, en vain, lors de la mobilisation contre la loi travail.

Signal politique

Montargis : le peuple.

Mais Jean-Luc Mélenchon aura passé l’essentiel de son discours à dénoncer le nucléaire : « J’ai une petite maison près de Montargis (il possède une résidence secondaire à Lombreuil) alors vous pensez si je suis concerné par la présence de 17 réacteurs nucléaires dans un rayon de 100 kilomètres ». Face au risque d’accident et à l’incertitude du traitement des déchets, il propose donc une sortie définitive du nucléaire « qui permettrait de créer 900.000 emplois ». C’est pourquoi avec le candidat Jérôme Schmiltt employé à la centrale de Dampierre il veut envoyer dimanche un « signal politique sur la sortie du nucléaire ». Sans nucléaire, la France peut aussi être un « symbole de paix » en faisant écho aux hécatombes de la Grande Guerre. Une guerre qu’il ne veut plus revoir en France comme… en Syrie quitte à réaffirmer son attachement à la politique russe : « la Russie est une partenaire, pas un ennemi… ».

JJT

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail