Laurent Wauquiez à Montargis: “Jean-Pierre Door, un député qui défend la voix des territoires”

Ils sont venus, ils sont tous là. Comme une chanson d’Aznavour, un parfum rétro flottait dans la  superbe salle des fêtes de Montargis mercredi soir. Un public relativement âgé, cela tombait bien pour Laurent Wauquiez, le patron de LR qui à la veille de la manifestation des retraités trouvait là le décor parfait pour dérouler son discours sur la France des territoires, oubliée de la République de Paris et des métropoles. “Le Gâtinais a droit au même respect que le reste de la République”, a t-il lancé.

Laurent Wauquiez,Jean-Pierre Door, Marianne Dubois, Christian Jacob, à Montargis mercredi.

“Et sur ces 8 millions de retraités qui ont subi une l’augmentation de  25% de la CSG,”  a dit encore Laurent Wauquiez, devant près de 500 personnes. “Je crois  dans l’union de la droite et du centre” a martelé dans son discours le président de LR. Illustration à la tribune: Maurice Leroy et Philippe Vigier, deux têtes de file nationales et régionales de l’UDI avaient tenus a apporter ostensiblement leur soutien à Jean-Pierre Door. Au coude à coude avec les députés LR du Loiret,, Marianne Dubois et Claude de Ganay.  Invalidé le 18 décembre, le maire LR de Montargis se représente devant les

Presque cinq cents personnes pour soutenir Jean-Pierre Door.

électeurs dimanche 18 et probablement 25 mars, pour un quatrième mandat. Une belle occasion pour Laurent Wauquiez et Christian Jacob, le président du groupe à l’Assemblée, de valider leur ligne politique. Car, même si l’abstention risque d’être forte sur cette quatrième circonscription du Loiret, la photographie électorale ne peut pas faire de mal à un président de LR à l’expression relativement modérée mercredi.

En amont de cette réunion publique, Laurent Wauquiez, (qui avait visité une entreprise d’Amilly, Cegedim puis une chèvrerie), Christian Jacob et Maurice Leroy ont répondu aux questions de Magcentre, lors d’un point presse.

Interview

  • Laurent Wauquiez, à l’origine vous n’étiez pas attendu ici en soutien à Jean-Pierre Door, mais bien Christian Jacob, qu’est ce qui explique votre présence?

Laurent Wauquiez.Ce soutien à Jean-Pierre Door est important dans une élection symbolique.C’est le soutien à un député qui défend la voix des territoires.

Laurent Wauquiez venu défendre l’élu du Gâtinais.

Ce que l’on constate depuis bientôt un an c’est un président de la République qui tourne le dos à tout une partie de la France. Aux retraités, aux familles modestes, aux classes moyennes, il fait une politique pour les premiers de cordée, dans les territoires comme les nôtres il fait passer la vitesse de 90 à 80 km/h au lieu de mettre de l’argent sur les routes.. Les propositions pour Montargis c’est par exemple la fermeture du TGI qui est un point d’interrogation,. Donc pour nous cette élection, c’est la voix des territoires. De ceux qui disent clairement, la France ce n’est pas que le parisianisme. Non, tous les retraité ne sont pas aisés et ils ont besoin d’être entendus.”

  • C’est donc bien un test national  que cette élection de Montargis?

Laurent Wauquiez.C’est d’abord un député du Gâtinais qui pourra porter la parole des territoires.”

  • Ce n’est pas vraiment le signe d’un renouvellement dans votre parti, Jean-Pierre Door était le vice-doyen de l’Assemblée Nationale ?

Laurent Wauquiez. “Vous voulez qu’on enlève tout ceux qui ont plus de cinquante ans dans ce pays ? Je ne sais pas si je suis dans la catégorie jeune ou vieux mais je me souviens que ma grand-mère me disait lorsque j’étais le benjamin des députés à ma première élection, “fais attention parce que quand on est jeune il faut rapidement s’inventer d’autres qualités “. Moi je préfère la solidité, l’expérience “.

Christian Jacob (LR).

Christian Jacob.Pour nous à LR, Jean-Pierre c’est un des piliers du groupe. Sur tous les sujets santé à la Commission des affaires sociales, il est notre chef de file et c’est une voix qui est écoutée, entendue, parfois même par la majorité. Il a cette double qualité, l’enracinement, et un travail parlementaire essentiel et c’est  quelqu’un de rassembleur. La présence de Maurice Leroy est significative. Antoine Savignat député qui a mené un beau combat dans le Val d’Oise, là où en marche avait gagné à 54%, il a inversé le score. Ce qui montre bien que ce président au-delà des discours de campagne se coupe de plus en plus du terrain. Et l’heure de vérité arrive après la série de mensonges dits durant la campagne électorale. La campagne d’Antoine chez lui, a bien montré que c’est l’ancrage territorial qui permet de l’emporter.”

  • Un quatrième mandat pour Jean-Pierre Door cela ne fait-il pas beaucoup au regard de la réforme qui se prépare ?

Christian Jacob. « moi j’en suis à six. On ne vas pas s’excuser de ce que nos électeurs nous fasse confiance. Si l’on est réélu c’est peut-être aussi parce qu’on fait plutôt bien notre travail. Il ne faut pas exclure cette hypothèse.”

Laurent Wauquiez.Tous les électeurs dans cette circonscription apprécieront le discours tenu par la candidate. Si je comprends bien, elle considère qu’au-delà de 50 ans on ne vaut plus rien. C’est un discours et une conception étranges de la société.”

  • Maurice Leroy, l’UDI soutient Jean-Pierre Door le candidat LR, ce qui n’est pas toujours le cas pour son parti, comment l’expliquer?

Maurice Leroy (UDI)

Maurice Leroy. “Je suis là et je suis le porte-parole national de l’UDI. Quant à Jean-Pierre on s’en fout de l’âge, non seulement c’est un pilier du groupe LR mais c’est un pilier de l’Assemblée tout court. Ayant été deux fois vice-président de l’Assemblée, des séances de nuit je m’en suis tapées au perchoir et il y avait à chaque fois Jean-Pierre Door, Patrice Martin-Lalande parmi les soutiers, les permanenciers, les fameux députés de base, ceux qui font le boulot. Et puis il nous manque dans les débats sociaux. Avec Marisol Touraine lorsqu’elle était ministre de la Santé ils ont ferraillé beaucoup, avec un vrai respect.”

Laurent Wauquiez. “Dans ma région en Auvergne-Rhône-Alpes, je me suis inspiré des préconisations de Jean-Pierre Door pour mettre en place notre politique d’installation des médecins.”

Propos recueillis par Christian Bidault

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail