Crise à la DRAC Centre: Sylvie Le Clech sur le départ ?

Il semble que le dénouement de la crise qui secoue, depuis plusieurs mois, la Direction Régionale des Affaires Culturelles Centre soit proche avec le départ non encore confirmé officiellement de sa directrice, Sylvie Le Clech.

Sylvie Le Clech décorant André Robillard

Les syndicats du personnel dénonçaient régulièrement des faits graves:”problèmes de management, problèmes d’organisation du travail, ressenti d’injustice et de non reconnaissance et surtout problèmes de comportement (propos déplacés, violences verbales, humiliations). Tout le monde trinque, du haut en bas de l’échelle.” Et les syndicats CGT-FSU-UNSA d’ajouter:“La DRAC Centre-Val de Loire traverse une crise sans précédent, qui conduit les personnels à endurer, subir, craquer les uns après les autres, sévèrement, crise qui déstabilise profondément l’ensemble du service, tant sur le plan du travail que sur le plan des relations humaines. Il faut vraiment, urgemment, impérativement que cela cesse. Il y a danger pour la santé des agents.”

Ils semblent avoir été entendus par le ministère de la Culture qui a missionné une inspection générale sur place dont les conclusions, si elles ne sont pas connues, conduiraient néanmoins au départ de Sylvie Le Clech, réaffectée dans son corps d’origine comme conservateur du patrimoine. Cette dernière n’était pas joignable ce vendredi, et la préfecture “n’a rien à déclarer”…
Probablement…la culture du secret.

GP

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Comment des gens qui ont pour mission de de dépenser de l’argent public sans aucun soucis résultats et de rentabilité peuvent-ils en arriver à une crise grave de management et d’organisation du travail? L’excès de zèle est donc partout…

    • “Comment des gens qui ont pour mission de de dépenser de l’argent public sans aucun soucis résultats et de rentabilité” ???
      Cela se saurait si la DRAC dépensait de l’argent public sans compter. Dans le cadre d’un budget contraint, il faut faire sans arrêt des choix financiers, au risque d’un saupoudrage.

  2. Finalement, Sylvie Le Clesh est devenue ce que beaucoup subodoraient : Sylvie le Clash !

  3. Encore un cas d’impunité ! Elle va être réaffectée dans son corps d’origine ? ben voyons ! Et ceux qu’elle va prochainement diriger, on y pense à ces salariés ? On déplace le problème, rien n’est résolu, évidemment ! C’est un système pervers, et tout le monde paye, les gens sont en arrêt pour dépression et c’est la collectivité qui trinque financièrement !

    Soutien total aux salariés et aux syndicats dans leur combat quotidien pour éradiquer cette gangrène que sont le harcèlement et les pressions innommables exercées …à l’encontre de gens qui veulent travailler dans un cadre normal c’est à dire apaisé.

    Le Clesh au patrimoine ? Mais lequel ? Au patrimoine de l’humanité ?

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail