Michel Ricoud avec la droite: “grotesque et désobligeant” pour le PCF d’Orléans

Qu’on se le dise, Michel Ricoud est bien de gauche et même de la gauche communiste et il ne monte pas avec n’importe quel équipage. C’est la mise au point qu’a tenu à faire (après Michel Ricoud lui-même dans un commentaire sur notre site), la section d’Orléans du Parti Communiste Français après l’article que nous avons consacré à la préparation des municipales à Orléans.

Michel Ricoud (PC).

Tout le monde, y compris à droite, reconnait le travail sincère et dévoué de Michel Ricoud, conseiller municipal d’oposition PC à Orléans. Chacun aimerait bien le mettre sur son porte-bagage. Et certains rêvent c’est vrai, d’une axe progressiste qui pourrait aller de la droite juppéiste jusqu’à Michel Ricoud. Personne n’a jamais dit ni écrit que Michel Ricoud était lui-même impliqué dans un tel projet ou de telles “manœuvres” ou qu’il l’approuve.

Reste que, lorsque l’on veut peser sur la vie politique et citoyenne, il convient d’être élu. Or lorsque l’on constate les relations exécrable entre le PC et la France Insoumise, la législative de Montargis le démontre, on voit mal comment le PC pourrait peser seul sur une municipale…

————————————————–

La réaction de la section du PC d’Orléans

“Mise au point : les communistes et les prochaines élections municipales.

Dans un article daté du 8 mars dernier dans le magazine MAGCENTRE, il est indiqué qu’en vue des prochaines élections municipales « Un axe est en train de se constituer » qui pourrait aller d’une partie de la droite à Michel Ricoud.

Pour ce qui concerne le Parti Communiste et Michel Ricoud, ces affirmations sont évidemment fausses et sans fondements. Imaginer notre camarade Michel Ricoud faire alliance avec la droite est non seulement grotesque mais aussi désobligeant. Michel Ricoud est un homme de convictions dont l’action aux côté de la population et du mouvement social n’est plus à prouver.

Pour le PCF, les orléanais méritent mieux que des pourparlers en coulisse sur des alliances improbable. Plutôt que de chercher des combines et des postes, nous préférons le travail de terrain au contact de la population. Les militants et les élus communistes d’Orléans sont actuellement pleinement mobilisés pour se battre aux côtés de la population sur des sujets impactant le quotidien. Qu’il s’agisse de la défense des services publics avec la Poste des Aydes et l’hôpital d’Orléans, du combat pour la sauvegarde ou le retour de commerces de proximité dans les quartiers populaires (lutte pour le maintien du Carrefour Contact à la Source et pour le retour de commerces Place Mozart à l’Argonne), de la question des transports en communs ou encore du logement, les motifs de mobilisations locales ne manquent pas et n’attendent pas.

Il y a donc plus urgent à faire que des improbables arrangements électoraux et les communistes savent où sont leurs priorités. La constitution d’une liste de gauche rassembleuse et porteuse d’espoirs et de solutions concrètes ne se fera pas par des combines mais résultera de tous ces combats menés quotidiennement avec la population. “






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail