Théâtre : le droit imprescriptible de rire de tout le monde et de toutes les croyances

Représentation théâtrale, exposé historique sur la caricature, débats, le Laboratoire Loiret de la Laïcité a mobilisé toute la gauche laïcarde autour du rire.

Le 5 janvier 2015 deux jours avant d’être assassiné dans les locaux de Charlie Hebdo le dessinateur Charb écrivait une longue lettre pour dénoncer les « escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes ».

Un texte fort, prémonitoire annonçant la montée de l’islamisme politique, des attentats et de la mise en cause des libertés, notamment celle de « rire de tout et de tout le monde ». De ce texte, un homme de théâtre originaire d’Orléans Gérald Dumont et sa Compagnie du Théâtre K a monté un spectacle, une lecture théâtralisée qu’il promène partout en France (souvent sous la protection de la police) et même à l’étranger. C’est ce spectacle qu’il est venu présenter mercredi soir devant une Maison des arts et de la musique de Saint Marceau comble. À l’invitation du Laboratoire Loiret de la Laïcité, le spectacle a réussi à mobiliser tous les défenseurs de la laïcité et selon les mots d’un participant « à fédérer toute la gauche laïcarde d’Orléans en manque de retrouvailles ». Gilles Kounowsky a simplement déploré qu’il faille se protéger (inscription préalable, fouille à l’entrée, police à l’extérieur) « pour défendre la liberté de rire »  tout en rappelant que « nous sommes toujours tous Charlie ! ».

En homme de théâtre Gérald Dumont a su restituer les écrits du directeur de Charlie Hebdo qui dénoncent les « escrocs de l’islamophobie », tous ceux –musulmans politiques, journalistes, hommes politique— qui utilisent ce terme réducteur symbole désormais du racisme visant tous les Arabes, puisque « tout arabe est censé d’abord être musulman ». De même que la loi de Godwin caricature les débats impossibles où l’on ne peut éviter de parler de Shoah ou du nazisme, désormais « l’islamophobie » est mise à toutes les sauces pour signifier le racisme touchant les étrangers d’Afrique du nord, sub-saharienne ou du moyen-Orient. Alors que plus que la religion, le racisme touche d’abord l’étranger, le faible, les pauvres… 

Défendre la caricature même excessive

Et encore ce texte de Charb est apparu avant qu’un mouvement d’intellectuels (Edwy Plenel, Olivier Roy, Tarik Ramadan, le collectif français contre l’islamophobie et tous les « islamo gauchistes ») ne pervertisse ce débat nauséeux. En affichant les dessins de Charb Gérald Dumont rappelle une vérité : Charlie a toujours attaqué toutes les religions et leurs excès (le pape en a souvent pris pour son grade beaucoup plus que Mahomet).

C’est d’ailleurs l’ADN de Charlie que de critiquer les intégristes de tous poils –et non pas les simples croyants- qui dépravent leurs religions. Et pas question de parler de blasphème « car un athée ne peut pas blasphémer en ce qu’il ne croit pas. » D’où un effort de pédagogie pour montrer, expliquer et débattre en quoi ce texte d’islamophobie est ravageur et utilisé à bon escient par les ennemis de la laïcité. Et cela d’autant plus en France où la caricature anti-religieuse a fait florès dans une bonne partie de la presse aux 19ème et 20ème siècles. Mais depuis l’islam politique s’est développé et nécrose désormais des institutions et le débat public. D’où l’urgence de rappeler cette revendication de Cabu lui aussi assassiné le 7 janvier 2015 : « assurer le droit à la caricature fut-elle excessive »…

JJT.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Effectivement, nous sommes tous des laîcarts !
    Et nous avons particulièrement apprécié la conférence savante et subtile de Christian VIOLLET, historien, ami du regretté Cabu, et grand connaisseur du dessin politique.

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail