En Loir-et-Cher, le plus fort au PS, c’est Faure

La Fédération du Parti socialiste de Loir-et-Cher a votée elle aussi le 15 mars. C’est Olivier Faure qui obtient le meilleur suffrage avec 41,9 % des voix. Viennent ensuite Emmanuel Maurel avec 28,4 %. Stéphane Le Foll 20,3 %. Luc Carvounas 9,5 %. 180 adhérents à jour de cotisation étaient appelés à voter. 80 l’ont fait.

Le maire de Blois, Marc Gricourt, avait soutenu dans un post Facebook cette semaine, la contribution de Luc Carvounas, qui termine dernier donc de ces élections locales de la Fédération PS. Ce qui fait dire à l’un de ses maires-adjoints (au commerce) Louis Buteau, qui a démissionné du PS début 2017 pour rejoindre En Marche ! puis LREM, dans un communiqué reçu ce vendredi 16 mars : “Le maire de Blois, 1er vice-président du conseil régional, n’est plus prophète en son pays. Le candidat qu’il soutenait à l’élection du premier secrétaire du PS n’a remporté que 21% du vote des militants blésois (et 9,5 % dans le département, Ndlr). Les héritiers de François Hollande, dont la politique fut tant combattue par les frondeurs ces cinq dernières années, sont majoritaires chez les adhérents socialistes de Blois”. Avant de poursuivre : “L’opposition frontale aux transformations conduites par Emmanuel Macron ne dessine aucun
projet, faute de répondre aux questions que se pose la société française”. L’ambiance promet d’être “au beau fixe” au sein du conseil municipal blésois dans les mois à venir…






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail