Jean-Pierre Door: “les électeurs ont remis les pendules à l’heure”

Première réaction de Jean-Pierre Door (LR) dimanche soir: après les résultats “Les électeurs ont remis les pendules à l’heure. Je continue d’affirmer que j’avais gagné démocratiquement en juin. Mon électorat avait été blessé par cette décision. On m’a fait éliminer par un recours stupide. J’avais contesté les trois arguments déposés et les électeurs ont confirmé que ma position était la bonne. Ils sont venus nombreux le dire dans les urnes ce qui explique mes 3 900 voix d’avance”. Interrogé sur les conditions politiques différentes au plan national entre juin 2017 et mars 2018, le candidat LR répond, “elle avait le costume Macron, elle ne l’a plus, elle se retrouve démacronisée”. Déjà sûr d’être réélu dimanche prochain le maire de Montargis? “Regardez où sont les réserves de voix”. La gauche, celle du PC et de FI pourrait-elle faire remonter son adversaire? “la gauche ce sont ceux qui ne veulent pas de la politique de Macron, vous croyez qu’ils vont aller voter pour sa candidate, non elle est prise en tenaille?”

  • Mélusine Harlé que nous avons sollicitée dimanche soir puis lundi n’a pas souhaité réagir dans Magcentre.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail