“Effet de Cerf”: quand Patay se décarcasse…

Perdue à l’ouest de la métropole orléanaise et quelque peu à l’écart des grands courants de civilisation, pas facile dans ces conditions pour la ville de Patay d’accueillir le tourisme salvateur de nos campagnes dépeuplées… et pourtant l’Histoire pourrait venir au secours de ce bourg beauceron, car qui ignore donc qu’après la délivrance d’Orléans le 8 mai 1429 par notre glorieuse héroïne, une autre bataille fut décisive pour bouter l’Anglais hors de France, la bataille de Patay qui se déroula un 18 juin 1429 ?

la bataille de Patay par Louis Boutet de Monvel

Un désastre anglais

Jugez-en: l’armée anglais perdit deux mille hommes sur les six mille engagés avec l’armée anglaise de secours conduite par Lord Falstolf (qui fut démis à cette occasion de l’ordre de la Jarretière), envoyée en renfort après la défaite d’Orléans, et les français perdirent cinq hommes! Mais comment un tel désastre anglais fut-il possible ? Tout cela par la faute d’un cerf…

En effet les anglais, qui s’étaient mis à couvert dans les bois qui à cette époque recouvraient encore cette plaine aujourd’hui dénudée et fertile, révélèrent leur présence en poursuivant imprudemment un cerf qui passait à proximité de leur campement. L’avant garde française saisit aussitôt l’occasion d’attaquer les anglais avant que leurs redoutables archers, les longbow,  n’aient le temps de se positionner. La surprise fut totale et la bataille de Patay décapita pour longtemps l’armée anglaise, qui y perdit ses meilleurs officiers et l’élite de ses archers. Un tournant dans la campagne victorieuse de Jeanne d’Arc

L’effet de cerf était né !

Voilà donc un haut fait d’armes connu jusqu’aux Amériques puisque le musée de San Francisco expose même une tapisserie représentant la célèbre bataille de Patay*. Quelques patichons et patichones se sont donc mobilisé(e)s pour constituer une association dénommée “Effet de cerf” en hommage à l’animal salvateur qui figure sur le blason de la commune avec l’ambition de créer une attraction touristique autour de cet événement historique.

Et depuis l’association multiplie les initiatives, soutenue par quelques personnalités comme le spécialiste de Jeanne d’Arc Olivier Bouzy et le graphiste Pierre Rebichon dont la collaboration conduira à la création du premier jeu de société sur la campagne victorieuse de notre Jeanne. Et dans l’attente d’aménager un espace ludo-pédagogique su le site même de la bataille, l’association s’est vue prêter un local au cœur du bourg de Patay pour y démarrer une activité d’accueil, d’exposition et de documentation sur cette fameuse bataille.

En attendant les premiers touristes…

GP

*Les recherches actives de l’association ont permis de localiser une tapisserie représentant la bataille de Patay au musée de San Francisco :

L’Arrivee de Jeanne d’Arc Devant Patay)
Jean-Paul Laurens Musée de San Francisco

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Bravo pour cette mise au point ; même si les précisions sur la façon d’intervention du cerf sont variables selon l’auteur…le cerf a bel et bien existé et aidé Jeanne d’Arc et ses compagnons à gagner cette formidable bataille…

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail