Jumelages orléanais: Chine-USA même combat!

Dominique Tripet (PC).


Décidément ce voyage à Yangzhou en avril d’une délégation orléanaise fait beaucoup de vague et couler beaucoup d’encre (de Chine).  Dominique Tripet, la “représentante” de l’opposition dans ce voyage d'”influenceurs”est au Parti communiste et ne s’en cache pas. Lundi elle a révélé sur le ton de l’humour, que son visa d’entrée avait été refusé par les autorités chinoises.
Un comble. Un régime communiste refusant une militante PC française! A moins qu’il ne s’agisse d’une vieille rancune recuite entre partisans de la vieille URSS et Maoïstes. Non, en fait,  les Chinois auraient tiqué sur un voyage en Turquie de la conseillère municipale communiste en 2015 mais, “tout devrait s’arranger” a t-elle indiqué.
Cet incident rappelle une autre anecdote bien plus ancienne qui concerne une autre grande puissance, les Etats-Unis. Dans les années 90, les USA qui ne rigolaient pas avec le CV des visiteurs, avaient refusé l’accès à leur pays à une conseillère municipale pourtant très à droite, elle, Marie-Thérèse Allain. Celle-ci devait faire partie d’une délégation orléanaise en visite dans la ville jumelle de Wichita, à l’époque une relation très florissante. D’ailleurs, par la suite Marie-Thérèse Allain (UDF) fit partie en 1998 de ces conseillers régionaux favorables au rapprochement avec le FN qui porta Bernard Harang à la tête de la région quelques jours.
Autant dire que la dame n’était pas une gauchiste invétérée! Sauf que justement dans ses jeunes années, en 68, elle avait été maoïste et fichée comme telle par les Américains. Instruit de cette mésaventure croquignolesque par les journalistes locaux, le regretté Cabu, en reportage dessin au Conseil régional d’Orléans en 98, avait croqué la conseillère régionale avec l’ironie et le talent qu’on lui connaissait sur une page mémorable de Charlie Hebdo.
Chine-USA même combat!
 
Ch.B
 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.