My Fair Lady, s’apprète à envoûter le Zénith d’Orléans

« Du chant, de la danse, des couleurs, des sourires, des surprises… Un tourbillon d’émotions  destiné à éblouir  petits et grands… » Tels sont les attraits annoncés de My Fair Lady, fabuleux succès de Broadway et qui revit dès ce soir, au Zénith d’Orléans, avec la nouvelle création de La Fabrique Opéra Val-de-Loire réunissant sur scène 180 interprètes. 

Remarquable est ce projet artistique innovant, chantier participatif faisant appel aux professionnels, aux amateurs,  et à près de 600 lycéens apprentis et étudiants qui ont contribué à la création de ce spectacle dont la répétition générale s’est déroulée ce jeudi ,au Zénith d’Orléans, devant un public composé de 4.000 élèves loirétains.

Après des mois de préparation,  va donc revivre l’une des comédies musicales les plus aimées du monde, œuvre  qui traite de l’intemporel sujet de l’émancipation et de la lutte des classes. Elle met en scène, dans le Londres des années 30, une fille de la rue vendeuse de fleures à l’accent cockney ,  Eliza Doolitle (Marie Oppert),  et un phonéticien renommé Henry Higgins (Kris Belligh), celui  qui prend le pari de la transformer en femme de la haute société.

Quarante musiciens de l’Orchestre de Léonie sont ici dirigés par Clément Joubert, chef d’orchestre et directeur artistique de ce spectacle mis en scène par Franck Jublot. Quelque 70 choristes sont par ailleurs placés sous la direction de Corinne Barrère. La chorégraphie est assurée par Emilie Plotton et la scénographie est signée Ludovic Meunier. Mention spéciale à Jérôme Damien, celui qui se tiendra  ce week-end dans l’ombre, mais qui aura été, dès les premières heures de l’élaboration de ce rendez-vous, pari  enthousiasmant et complètement fou, le pianiste qui aura familiarisé les interprètes avec l’œuvre. Coup de cœur et de chapeau également à Jean-Claude Cotillard, celui  qui aura accepté, par amitié pour le metteur en scène et l’entreprise, de participer en tant que comédien à ce rendez-vous.

JDB

Représentations  les vendredi 23 et  samedi 24 mars à 20 heures et le  dimanche 25 mars à 16 heures au Zénith d’Orléans.

Nombreux tarifs selon catégories et tarifs réduits allant de 19€ à 59€. En savoir plus : www.lafabriqueopera-valdeloire.com

Découvrez, lors de répétitions,  les personnages principaux dans la vidéo ci-dessous:

 

 

 

 

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail