“Ma Thèse en 180 secondes” à La Riche : vision, stress post-traumatique et plante verte, sujets lauréats

Chloé Felgerolle, Sarah Thierrée et Thibaut Lefebvre constituent le podium de la finale régionale du concours Ma Thèse en 180 secondes, qui s’est tenue ce 27 mars à La Riche (Indre-et-Loire). Les deux premières représenteront la région Centre-Val de Loire à la demi-finale nationale qui aura lieu du 5 au 7 avril à Paris.

Chaque année, ce sont des centaines de doctorants en France qui participent au concours Ma Thèse en 180 secondes (MT180), au cours duquel les jeunes chercheurs doivent présenter leur sujet de thèse en trois minutes chrono. Un délicat exercice de vulgarisation auxquelles se sont prêtés 16 thésards de la région Centre-Val de Loire, durant la finale régionale de MT180 qui s’est tenue le mardi 27 mars à La Riche, à côté de Tours.

Le premier prix a été décerné à Chloé Felgerolle, étudiante en 2e année de thèse au laboratoire Immunologie et Neurogénétique Expérimentales et Moléculaires (INEM) à l’université d’Orléans. La jeune doctorante a également remporté le prix du public pour sa présentation de sa thèse intitulée « étude de l’hypersensibilité sensorielle visuelle dans le cas du syndrome de l’X-Fragile ». Une thèse sur les troubles de la vision provoquée par une maladie génétique.

Chloé Felgerolle nous ouvre les yeux sur la thèse

A la seconde place, on retrouve Sarah Thierrée, en 1er année de thèse à l’unité de recherche Imagerie & Cerveau (iBrain) à Tours, pour son « étude comparative des effets de la tDCS et du propranolol en potentialisation de l’exposition au récit traumatique dans le traitement du TSPT infanto-juvénile ». Ou comment un médicament peut aider les enfants qui ont vécu la guerre à traiter leur stress post-traumatique.

Sarah Thierrée présente un traitement du stress-post traumatique

C’est Thibaut Lefebvre qui complète enfin le podium. Le thésard en 1er année à Institut de Chimie Organique et Analytique (ICOA) à l’université d’Orléans a remporté le 3e prix pour le thème : « Extraction non sélective de molécules bioactives non colorées de plantes. Optimisation et comparaison des méthodes d’extraction modernes ». Son but, extraire des plantes certaines molécules actives en omettant celles responsables de leur couleur.

Thibaut Lefebvre explique ses méthodes d’extraction

En plus de leur victoire régionale, Chloé Felgerolle et Sarah Thierrée se rendront à Paris du 5 au 7 avril afin de représenter la région Centre-Val de Loire à la demi-finale nationale de MT180. Sur les 56 candidats présents, 16 seront sélectionnés à l’issu de ces 3 jours pour participer à la finale, qui se tiendra le 13 juin à Toulouse. Souhaitons-leur bonne chance.

NPVS

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.